Accusé de viol, Cristiano Ronaldo se défend une nouvelle fois: «Je suis un exemple sur et en dehors du terrain»

Photo News
Photo News

L’attaquant vedette de la Juventus Turin Cristiano Ronaldo a assuré lundi être « un exemple » sur et en dehors du terrain, malgré l’enquête ouverte par la police de Las Vegas sur des allégations de viol, remontant à juin 2009.

« Je sais que je suis un exemple. 100 %. Sur le terrain et en dehors du terrain », a déclaré le quintuple Ballon d’or en conférence de presse, avant le choc de la Ligue des champions contre son ancien club Manchester United mardi.

« Je suis toujours souriant, je suis un homme heureux, je suis béni de jouer dans un club fantastique, j’ai une famille fantastique, j’ai quatre enfants, je suis en bonne santé. J’ai tout ce qu’il faut. Le reste ne me perturbe pas. Je vais très bien », a commenté l’attaquant lundi à Manchester.

« Dans cette situation, je ne vais pas mentir. Mes avocats sont confiants et bien sûr moi aussi. Le plus important, c’est que j’aime le football, j’aime ma vie. Le reste, j’ai des gens qui s’en occupent. Bien sûr, la vérité vient toujours en premier. Alors, je vais bien », a-t-il ajouté.

Visé par des accusations de viol aux États-Unis, Ronaldo avait assuré le 10 octobre avoir eu une relation « complètement consentie », selon un communiqué de l’un de ses avocats.

La star portugaise se trouve dans la tourmente après des accusations de viol aux États-Unis, une affaire qui remonte à près de dix ans. Début octobre, la police de Las Vegas a ouvert une enquête sur les accusations portées par Kathryn Mayorga, 34 ans aujourd’hui, qui affirme dans une plainte au civil que le footballeur l’a violée le 13 juin 2009.

Les accusations n’ont pas encore affecté la forme de Ronaldo sur le terrain. Depuis qu’il a rejoint la Juventus en provenance du Real Madrid pour 112 millions d’euros en juillet dernier, Ronaldo a marqué cinq buts lors de ses six dernières sorties dans le Championnat d’Italie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Boulanger, un métier devenu bien compliqué ces dernières années.

    Le déclin des boulangeries wallonnes

  2. d-20190129-3QZDPD 2019-01-29 17:23:46

    Bruxelles: il faut trouver de nouvelles réponses à la crise du logement

  3. Alors que la vie privée est en passe d’effacer son œuvre et que plusieurs radios ont décidé de le bannir de leur antenne, qu’on le veuille ou non, la musique de Michael Jackson est plus vivante que jamais.

    Dix ans après, l’héritage musical de Michael Jackson

Chroniques
  • Iran-USA: la souris qui rugissait

    C’est un « piège à cons », avais-je relevé ici même. Dès lors que Donald Trump est sorti de l’accord contraignant et contrôlé destiné à empêcher l’Iran de se doter éventuellement de l’arme nucléaire, ce pays n’avait pas le choix : soit se coucher et perdre la face, soit répliquer en reprenant, par exemple, fût-ce à petite échelle, les opérations d’enrichissement de l’uranium.

    Et c’est alors Donald Trump qui était piégé. Il était contraint de réagir, sauf à être considéré comme celui qui aurait permis à l’Iran de progresser en direction de la confection de la bombe.

    Des flambées un peu partout

    Réagir, mais comment, puisqu’il avait déjà accumulé...

    Lire la suite

  • Europe: le grand gâchis des chefs d’Etat

    A la fin de cette semaine, la Commission européenne aura (en principe) un nouveau président. Homme ou femme, quelles que soient ses qualités intrinsèques, il ou elle sera le produit d’une vraie déception démocratique et d’un moment qui ne grandit pas la mécanique européenne de pouvoir. Le processus qui l’aura fait sortir du lot renoue en effet avec les travers d’antan : la vieille méthode du choix de l’entre-soi, du fait de princes qui se mettent d’accord sur un nom au terme de palabres tenues dans le plus grand secret....

    Lire la suite