Accueil Culture Arts plastiques

La nuit, les musées s’offrent une autre vie

Ganymed aux Musées royaux c’est neuf performances dans les salles d’art ancien à la nuit tombée. Un dialogue avec les œuvres de Rubens, Bruegel, Jordaens…

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 2 min

À la nuit tombée, alors que quelques touristes s’entendent dire que le musée a fermé ses portes à 17 heures, nous pénétrons dans le grand hall grâce à un simple mot de passe (et une réservation) : Ganymed.

Un concept né à Vienne et qui fait le tour de l’Europe avec des performances adaptées à chaque musée participant.

Aux environs de 19 heures, une vingtaine de personnes s’avancent en chantant dans le grand hall puis entraînent les spectateurs à l’étage supérieur. Si vous arrivez plus tard, pas de problème. Vous manquerez seulement cette mise en bouche. Mais, munis d’un petit plan des lieux, d’un livret avec les textes et d’un siège pliant, vous découvrirez les différentes performances au gré de vos déambulations.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs