L’UE tire une salve de sanctions contre la Chine et six autres pays mais pas (encore) contre la Turquie

Le chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell, a qualifié «d’inacceptables» les représailles chinoises.