Accueil Culture Livres

La vision du monde d’Alexandre Adler

Livre.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 2 min

En 2002, dans la foulée de l’attaque contre le World Trade Center, l’historien Alexandre Adler publiait J’ai vu finir le monde ancien (Grasset, Prix du livre politique), qui prenait acte de la fin d’une ère marquée par l’hégémonie américaine.

Quinze ans plus tard, on ne compte plus les guerres, les invasions, les attentats, les alliances inversées, tandis que la cruauté règne en maître partout. « Comme vous, je ne reconnais plus le monde », avoue aujourd’hui celui qu’on a parfois moqué pour son aplomb…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs