Accueil

L’accès aux études supérieures déterminé par les origines sociales

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 1 min

Autre signe du déterminisme social dans la réussite scolaire : les enfants dont les parents sont diplômés de l’enseignement supérieur ont plus de possibilités de parvenir eux aussi jusqu’à l’Université. En Belgique, ceux-ci ont 9 fois plus de chances d’être également diplômés de l’enseignement supérieur que ceux issus de parents avec un niveau d’éducation moins élevé. En moyenne, dans les pays de l’OCDE, cet écart de chances est de 11 fois plus élevé – mais il n’en est que de 3 fois plus élevé en Nouvelle-Zélande et 4 fois plus élevé au Canada, en Estonie, en Finlande et en Suède. En France, c’est plus accentué que chez nous avec 14 fois plus de chances. La Turquie (21), l’Italie (25), la Slovaquie (29), la Pologne (27) et la République Tchèque (34) suivent la queue du peloton.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs