Accueil Société Régions Bruxelles

Molenbeek: Ecolo quitte la table des négociations

Les verts restent sur leur faim en matière de gouvernance. C’est avant tout le PS qui est dans le viseur. Si Catherine Moureaux reste attachée au scénario d’une alliance avec le PTB, elle devra se contenter d’une courte majorité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 3 min

C’était dans l’air, c’est maintenant confirmé à l’issue d’une assemblée générale tenue par la locale molenbeekoise d’Ecolo-Samen : les verts, impliqués jusqu’alors dans les discussions avec le PS de Catherine Moureaux et le PTB de Dirk De Block en vue de la création d’une possible coalition de gauche, font finalement savoir qu’ils ne se rendront pas au prochain round de négociations initialement planifié pour ce jeudi.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Deckers Björn, mercredi 24 octobre 2018, 13:20

    Michel Brasseur, Ecolo a en effet obtenu de très bon scores à Bruxelles mais pas à Molenbeek. Avec seulement trois sièges, la liste Ecolo-Samen ne peut faire une alliance PS-Ecolo, donc c'est trop court. Comme le PS et le PTB disposent d'une majorité large, Ecolo n'aurait donc rien à dire dans un trio PS-PTB-Ecolo. Il n'y a donc aucune trahison "progresssiste" dans le chef d'Ecolo. Soit le PS de Moureaux veut une alliance de progrès et ce sera avec le PTB si le PTB veut bien atterrir soit l'alliance PS-PTB échoue et ce sera une PS-MR, mais cela ne doit rien à l'attitude d'Ecolo. Ecolo et c'est tout à son honneur n'accepte de monter dans une coalition qu'à condition de peser sur le projet de la majorité.

  • Posté par Brasseur Michel, mardi 23 octobre 2018, 21:20

    En attendant les vrais perdants de ces petits jeux politiques sont les électeurs! Ils votent en masse Ecolo et Ecolo refuse le pouvoir! De ma sorte, on ira vers plus de polarisation en faveur des extrêmes: des partis qui ont des convictions assez fortes que pour vouloir, à tous prix, mettre en place leur programme! :-)

  • Posté par Lechat Nadine, mardi 23 octobre 2018, 23:44

    Vous êtes manifestement mal informé quant aux résultats des élections à Molenbeek (et du score d’Ecolo) ainsi que sur le principe d’une majorité de colalition.

  • Posté par Brasseur Michel, mardi 23 octobre 2018, 21:15

    D un côté, les Écolos se sont déjà fait avoir par le PS avant. D un autre côté, si Moureaux venait à inviter le MR, le PTB se retirerait et c'en serait fini de l alliance progressiste! Le MR, grand perdant de ces élections, reviendrait dans une majorité. Ps - MR, comme à BXL ville ces 6 dernières années, avec le gâchis que l'on sait. Ici, Ecolo risque donc de céder sa place au MR. Après l interview récente de Dupriez dans le Soir qui disait qu'il valait peut-être mieux s allier au MR ("alliance moins évidente de prime abord") afin de provoquer "un plus grand changement " dans les communes où "le PS est implanté depuis plusieurs années ", la posture d Ecolo Molenbeek suit l avis du chef de parti!

  • Posté par Thijs alain, mardi 23 octobre 2018, 20:42

    Il faut faire confiance en Sarah Turine

Aussi en Bruxelles

La nécessaire métamorphose des grands restaurants bruxellois

Des établissements emblématiques de la capitale ont fermé leurs portes ces derniers mois, victimes des attentats, des travaux du piétonnier, de la crise sanitaire… Une nouvelle génération de restaurateurs cherche désormais à séduire les Bruxellois plutôt que les touristes.

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs