Accueil Monde Amériques

Javier Ortega, l’histoire d’un journaliste équatorien assassiné par les narcotrafiquants

En mars 2018, un journaliste et un photographe équatoriens, ainsi que leur chauffeur, sont kidnappés par des ex-guérilleros FARC à la frontière entre l’Équateur et la Colombie alors qu’ils enquêtent sur le trafic de drogues. Ils sont retrouvés morts trois mois plus tard. L’enquête de « Forbidden Stories ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 14 min

Le 26 mars 2018, un journaliste et un photographe équatoriens, ainsi que leur chauffeur, sont kidnappés par des ex-guérilleros FARC à la frontière avec la Colombie alors qu’ils enquêtent sur le trafic de drogues. Ils sont retrouvés morts trois mois plus tard. Un groupe de dix-neuf journalistes équatoriens et colombiens, en collaboration avec l’organisation « Forbidden Stories », a enquêté sur la disparition de leurs confrères. Le Soir et quinze autres médias internationaux publient aujourd’hui le résultat de cette investigation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs