d-20171102-3HRYK1_high
Chez Bidimo, «ce n’est pas l’offre la plus élevée qui remportera la mise, mais c’est celle qui sera choisie par le propriétaire, selon ses critères de préférence.»
d-20170305-GEAE0V 2017-06-29 19_01_37
Après Snoop Dog, c’est l’artiste A$AP Rocky qui est devenu actionnaire et ambassadeur de la fintech Klarna. Une communication inédite dans le monde bancaire.
Les citoyens peuvent aider une entreprise ou un indépendant qui a besoin de financement, et qui bien souvent n’arrive pas à l’obtenir via le canal bancaire.
De la commande à la livraison, c’est 15 minutes maximum, promet la start-up belge DingDong qui a débuté ses activités avec un premier entrepôt à Ixelles au début du mois.
Certains dons en nature, notamment le matériel médical pour lutter contre le covid offert à des hôpitaux, pourront aussi bénéficier d’un avantage fiscal.
2206Lseat
En l’état, la carte bancaire liée à un compte Banx sera elle-même liée à l’outil développé par une start-up suédoise lancée en 2018.
Dans les prochains mois, le fisc demandera aux contribuables qui possèdent un bien hors des frontières belges de fournir un certain nombre d’informations sur celui-ci.
d-20170628-3FJ6YN 2017-06-28 13_31_31
Dans certains cas, déclarer des revenus mobiliers est obligatoire. Notamment si ces derniers proviennent de l’étranger et ont été perçus là-bas.
Le télétravail induit de nouvelles dépenses déductibles.
Lors de «l’épopée russe» des Diables rouges, la CJH avait constaté l’ouverture de 150.000 nouveaux clients auprès des sites légaux de paris en ligne, et un total de plus 300.000 joueurs actifs, pour des mises totales de 200 millions d’euros «online» pendant la compétition.
Les revenus de l’économie collaborative à nouveau taxés dès la déclaration fiscale de 2020.
Quand le seuil de 900 ppm est dépassé, l’appareil le signale via un système sonore ou lumineux.
Le choix de la rédaction
  1. Le point médian n’est pas la panacée.

    Un décret pour écrire de façon inclusive sans être illisible

  2. Seuls 17,9% des étudiants ayant des fins de mois très difficiles bénéficient d’une aide sociale.

    Précarité: ces aides sociales qui échappent à de nombreux étudiants

  3. Trop tôt pour faire la fête? «Tout comme le Premier ministre et le ministre de la Santé , je vois que, depuis cinq semaines, la situation épidémiologique est stable.»

    Le commissaire corona: «Avec les boîtes de nuit, je veux une dynamique positive, pas un Etat intransigeant»

La chronique
  • La chronique «Alternatives»: quand l’extrémisme devient la normalité

    Imaginez cela : en prélude aux élections législatives belges, une chaîne de télévision en Belgique organise deux heures et demie de débat entre un néo-bolchevique et un néofasciste, à l’exclusion de toutes les tendances plus modérées du spectre politique. Le scandale serait considérable et les protestations tonitruantes.

    Or nous venons, en France, de vivre un tel événement sans, qu’apparemment, cela ne choque qui que ce soit. Eric Zemmour y affrontait Jean-Luc Mélenchon. L’un qui est structurellement candidat à la présidence de la République, l’autre qui l’est potentiellement. L’un qui se réclame de Charles Maurras, l’autre de Léon Trotski. La modernité en marche. L’un, Mélenchon, qui s’insurge contre le système dont il est devenu un pilier, l’autre qui stigmatise une pensée unique dont il est en train de devenir l’un des omniprésents représentants.

    Car le cas Zemmour est proprement inouï : le polémiste est partout, sur toutes les radios, sur toutes les télévisions, dans tous les journaux, on ne voit, on n’entend que lui, on ne...

    Lire la suite

  • Aujourd’hui peut-être, ou alors demain…

    Procession d’Echternach ou chemin de croix ? La gestion de la pandémie aura en tout cas tout eu depuis le début, du parcours du combattant et d’une très longue épreuve de patience. La nouvelle est tombée ce lundi, mais on le pressentait déjà depuis quelques jours : il n’y aura pas de CST – Covid Safe Ticket – étendu dès ce premier octobre à Bruxelles. De quoi s’arracher les cheveux pour des théâtres et salles de spectacle qui avaient déjà prévenu leurs spectateurs par mail de l’application de nouvelles réglementations...

    Lire la suite