Accueil Société Régions Bruxelles

Ecolo voulait bien plus en matière de gouvernance

Les verts ont quitté la table des discussions mardi soir. Catherine Moureaux estime que les Ecolo ne voulaient en réalité pas du PTB. La future bourgmestre juge avoir fait plusieurs concessions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Dernière commune bruxelloise à chercher la combinaison gagnante qui lui offrira une coalition, Molenbeek attend toujours son accord de majorité. En dépit des deux rencontres préliminaires tenues entre PS, PTB et Ecolo et jugées « constructives » par les trois partis, l’annonce mardi soir du retrait des verts a quelque peu bousculé la dynamique des discussions en cours. Pour rappel, les écologistes ont initialement justifié leur pas en arrière par le manque de garanties obtenues en matière de gouvernance, couplé à l’impression de ne pas disposer de suffisamment de sièges pour pouvoir peser réellement au sein de la majorité future.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs