Accueil Opinions Éditos

F-35: il n’y a donc eu ni transparence ni débat

L’éditorial de Benoît July

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Un « simulacre de démocratie », une réunion « pour la galerie » et on en passe : l’opposition a eu la dent dure, ce mercredi, en dénonçant la manière dont le gouvernement a choisi d’informer les parlementaires sur le dossier des achats militaires. Le Premier ministre, Charles Michel, n’avait-il pas promis de faire « toute la transparence » au sujet du remplacement des F-16, toujours supposé à ce stade, par 34 avions F-35 américains ?

Et le huis-clos demandé en soirée et obtenu par le ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA) alors que le nombre de députés présent se réduisait n’est pas de nature à modifier cette impression.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par brixhe Brixhe, jeudi 25 octobre 2018, 11:06

    Pas difficile à deviner: en cas d'achat du rafale ou d'un autre avion les retombées économiques auraient étés bénéfiques pour la wallonnie et aussi le restant du pays, tout ce que bdw ne veut pas...Ne jamais perdre de vue que nous sommes dirigés depuis anvers par des gens qui éprouvent une détestation profonde pour tout ce qui est Belge,Wallon,et francophone en général.

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 25 octobre 2018, 11:37

    Faux! La NVA (BDW) ne déteste pas les francophones ou les Wallons. Ils détestent les socialistes et comme c'est en Wallonie (ou Belgique francophone) que les socialistes sont les plus puissants... La NVA vise l'indépendance de la Flandre, mais (généralement) sans détestatation des Wallons en tant que tels (En tant que socialistes, c'est une autre histoire). Le pays pour la NVA, ça n'est pas la Belgique, c'est la Flandre. Et Bruxelles est leur capitale. Et les flamands, c'est tout de même 60% des belges, ne l'oublions pas. Et tous cela, c'est surtout grâce aux francophones, tous partis confondus (sauf FDF/DEFI) que nous le devons.

  • Posté par Pelgrims Alain, jeudi 25 octobre 2018, 10:32

    ce gouvernement ne sait pas ce que veut dire concertation, plus, il n'en veut pas à tous les niveaux ! déplorable !

  • Posté par Gisèle Gits, jeudi 25 octobre 2018, 10:16

    S'offrir l'achat de 34 F35 , en remerciement du peu de cas que fait Trump de l'Europe, c'est incompréhensible. Quand donc le gouvernement deviendra-t-il européen dans les actes ( probablement pas tant que la NVA est aux commandes ).Se dire Européen convaincu, c'est bien, Monsieur Michel. Le prouver c'est mieux mais l'exercice est bien plus difficile !

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 25 octobre 2018, 10:02

    Par rapport aux seuls Eurofighter Typhoon et Dassault Rafale, le F35 est un choix évident. Il a 20 d'avance sur les 2 autres et un moteur plutot que deux. La question n'est pas de savoir si le F35 a été privilégié dès le début, le fait est qu'il n'y a pas eu d'alternative crédible. C'est le seul appareil moderne disponible dans sa catégorie. Le Saab Grippen était probablement le plus proche en configuration que le F35 (et mon 1er choix) mais la Suède n'a pas souhaité prolonger l'offre et c'est aussi un concept qui a plus de 20 ans de retard par rapport au F35. Ne parlons même pas du F18 qui est encore plus ancien. Le problème n'est pas d'avoir choisi le F35, qui est un choix objectivement logique, mais d'avoir choisi maintenant un appareil américain avec Trump au pouvoir. Il fallait reporter la décision à la prochaine législature et attendre de voir ce qui se passe avec les Etats-Unis. Quitte à relancer une nouvelle procédure. C'est une erreur politique grave de la part de ce gouvernement de prendre une telle décision maintenant. Et elle va coûter très cher au MR en mai prochain. Pourtant, je suis libéral et j'ai souvent défendu ce gouvernement et le MR jusqu'ici. Mais là, c'est une très grosse déception, et j'imagine que je ne serai pas le seul libéral qui en mai prochain à cause de ce fait (et le caffouillage énergétique) ne votera pas MR (ou votera blanc) en mai prochain. C'est presque comme si cela avait été fait exprès.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs