Remplacement des F-16: le gouvernement choisit les F-35 (vidéo)

Remplacement des F-16: le gouvernement choisit les F-35 (vidéo)

Le gouvernement s’est prononcé ce jeudi en comité restreint sur les offres présentées dans le cadre du remplacement des F-16. C’est le F-35 du constructeur américain Lockheed Martin qui a emporté le marché.

Cette décision très attendue met un terme à des mois, voire des années, de supputations sur le futur avion de combat de l’armée belge.

Ce marché porte sur 34 avions à livrer à partir de 2023, pour un montant initial estimé à 3,8 milliards d’euros plus 200 millions de réserve, alors que le coût estimé du programme sur la durée de vie de l’appareil – une quarantaine d’années – est estimé à 12,4 milliards d’euros.

« Le meilleur prix »

C’est « l’avion le plus avancé pour le meilleur prix », a commenté le ministre de la Défense, Steven Vandeput, lors d’une conférence de presse à l’issue d’un conseil ministériel restreint qui a également approuvé l’achat de deux systèmes de drones Male (Medium Altitude, Long Endurance) de type Reaper et un partenariat avec la France pour l’achat de 442 véhicules blindés pour les unités de combat de la composante Terre.

Le remplacement des F-16 vieillissants – car livrés entre fin 1982 et 1991 –, au cœur de nombreux débats dans le monde politique et dans la société civile, fut un dossier complexe, marqué par une longue procédure dont le gouvernement Michel a posé les jalons dès le début de la législature. L’entrée en service des premiers nouveaux appareils est espérée en 2023.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous