Accueil Monde Europe

Affaire Skripal, cyberattaques: des « militaires espions » au service du Kremlin

Les agents du GRU, le service de renseignement militaire russe, sont soupçonnés dans l’affaire Skripal et dans les récentes cyberattaques internationales.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Depuis Moscou,

Au vieux temps de l’URSS, son seul nom faisait frémir les citoyens soviétiques. Et les agences occidentales d’espionnage. Aujourd’hui, à l’heure des affaires Skripal et des soupçons de cyberattaques, l’agence du renseignement militaire GRU semble traverser une crise bien paradoxale. Entre démonstration de force et incroyable série d’erreurs de débutant. «  On peine à comprendre ce qui se passe, avec plus de questions que de réponses  », s’interroge Andreï Soldatov, rédacteur en chef à Moscou du site Agentura.ru et spécialiste indépendant des questions de sécurité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs