Catherine Moureaux: «Je suis le punching-ball de la N-VA» (vidéo)

Catherine Moureaux: «Je suis le punching-ball de la N-VA» (vidéo)

La tête de liste PS de Molenbeek, Catherine Moureaux, était l’invitée de la matinale sur RTL. L’élue est revenue sur le retrait d’Ecolo des négociations. « Ecolo est venu avec deux notes, dont l’une sur la gouvernance. Il y avait 19 mesures, j’en ai refusé 2 : ils ont trouvé un prétexte. Ecolo n’avait pas envie d’être la 5e roue du carrosse dans un attelage PS-PTB. Ils n’avaient pas envie d’aller avec le PTB ».

Catherine Moureaux s’est également exprimée sur la photo prise le soir de l’élection et qui a suscité la polémique à droite. Sur l’image, l’élue est uniquement entourée d’hommes. Theo Franken avait rapidement commenté le cliché sur Twitter. «  Voici, le nouveau maire de Molenbeek. Toutes les autres femmes ont dû rester à la maison. C’est pour ça que le socialisme est mort en Europe. »

« Le photographe qui a fait cette photo a tout de suite réagi, il a été outré. Cette photo a été instrumentalisée par l’extrême droite, et par Theo Francken. »

« Je suis le punching-ball de la N-VA. Ils sont très contents qu’il y ait de nouveau un Moureaux sur la scène politique. Ça leur permet de polariser, de raconter tout et son contraire. Ils détestent le PS, Bruxelles et Molenbeek, ils sont très contents. Ils instrumentalisent la haine » a réagi l’élue.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les membres du Jury de Cannes, présidé par Alejandro Gonzalez Inarritu © AFP

    Le Palmarès du 72e festival de Cannes donne l’impression de ne vouloir froisser personne!

  2. POLITICS ELECTIONS DEFI MEETING

    Elections 2019: les coulisses de la campagne en 7 anecdotes

  3. © Pierre-Yves Thienpont.

    #MaPremièreCampagne: pourquoi j’adore voter

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Avis aux partis: lundi, la campagne, c’est fini!

    Ce dimanche, la parole est aux électeurs. A ceux qui pensent que le vote ne sert à rien, ce rappel très utile : le soir des élections, ce sont les résultats que chaque parti scrutera avec angoisse. C’est la mathématique qui désigne les vainqueurs et qui prend une claque, au nord comme au sud du pays. Aucun jeu n’est fait et les votes exprimés peuvent bouleverser les cartes et rendre des alliances si pas impossibles, difficiles ou illégitimes. Il y a toujours des surprises les soirs d’élections, et ce sont les citoyens qui les...

    Lire la suite