Accueil Monde Amériques

Quelle serait la politique étrangère de Bolsonaro?

Face aux déclarations incendiaires du favori à la présidentielle de dimanche, le monde frémit.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

A l’entendre, Jair Bolsonaro veut passer la politique extérieure du Brésil à la sulfateuse. N’a-t-il pas annoncé en août qu’il voulait que le Brésil quitte l’ONU, «  une institution qui ne sert à rien, un repaire de communistes  »  ? Mais aussi qu’il allait peut-être lâcher l’accord de Paris sur le climat, ou réserver ses deux premières visites présidentielles à Israël et aux Etats-Unis ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Wulkan Florence, samedi 27 octobre 2018, 5:48

    Je vous signale tout de même , Madame Véronique Kiezel, que le Brésil se trouve en ce moment dans un gouffre politique, économique, moral sans precedents après 16 ans de gouvernement de gauche ! Gouvernement engagé dans les causes sociales , mais qui a dévié 600 milliards de dollars des coffres publics dans des affaires de de corruption gigantesques" ! Puisque vous êtes" spécialiste" de l' Amérique Latine , l' affaire Petrobras , vous devez bien connaître ! Le taux de chômage , la misère et l' insécurité croissantes, la violence, les narcotrafiquants , la précarité ou plutôt l' indigence des services publiques, les gens qui crèvent dans les couloirs d' hôpitaux, les écoles publiques dévastées , les businessmen de l' agroalimentaire et leurs pesticides, la dévastation de la forêt amazonienne qui continue à grande vitesse , vous en avez entendu parlé tout de même ? Je ne suis pas pro Bolsonaro,rassurez-vous. Mais comment expliquez-vous qu' il a récupéré une bonne partie de l' électorat de Lula? Dans un tel contexte de chaos, n' importe quel populiste démago qui se présente comme le sauveur de la patrie, fait l' affaire , peu importe s' il est de droite ou de gauche. Le peuple n' en a rien à faire des.beaux discours idéologiques ! Triste réalité. Je sais que la neutralité et l' ímparcialité sont des utopies en journalisme. Par contre, vous avez un minimum de devoir éthique d' information envers vos lecteurs. Je ne suis pas sûre que cet article réponde à ce minimum. Personnellement, je trouve qu'il ressemble à un mauvais " copier-coller" d' un journal bobo soixante guitare. Un ramassis de clichés vides et éculés et, plus grave,de mensonges. Qui sait, vous me répondrez. Chiche ? Bien à vous. Florence

  • Posté par Sadoine-dubois , mercredi 9 janvier 2019, 21:09

    Vous étés mal informe, pour commencer la gov bolsonaro ne a pas replis le électorat de Lula ,au contraire il a replis les votes de la droit PSDB, e PMDB que on été contre le gouvernement du PT e sont favorables a le coup d’état que a démolit le gouvernement du PT. A respect de les corruptions, je ne nie pas qui il avait de corruptions au PT et maintenant le nouveaux président a choisir comme ministres, au moins 9 candidats, de ces 22 ministres, que on un dossier de corruption actif au Brésil ,Ces déclarations sans sens en 9 jour de gouvernement sont catastrophiques, aucuns sens e plusieurs d'elles, sont déjà modifiée plusieurs foi en 9 jours , C'est un gouvernement de extrême droit, avec l'appui de Trump e de tout les gouvernes de extrêmes droit dans le monde ( Italie, Israël, hongrois, Autriche etc) la situations des Ecoles, Sante , et économiques, sont aussi depuis 2 ans plus terribles que avant, après le retour de médecins de famille cubaine , pour ces déclarations imbéciles , et après le bloque de argent de le gouvernement Temer. Comme Brésilienne et avec 64 ans je vous jure que, ne pas de papier coller il y a de la réalité pur e simple e honnête et corrects, que pleines de gens ne comprennent pas ,même au Brésil Le Brésil n'est pas pour les débutants ( Tom Jobim)Étudie plus la réalité ,comme les professeurs et les académiques spécialises , vous faites quoi dans la vie, pour dire que ils ne savent rien?

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs