Accueil Société

La Belgique est passée à l’heure d’hiver: et si c’était la dernière fois?

Ancré dans les moeurs depuis plus de quarante ans, ce décalage horaire, décrié par une vaste majorité d’Européens, appartiendra bientôt au passé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Dans la nuit de samedi à dimanche, les horloges, montres, réveils et autres appareils électroniques ont reculé d’une heure. A 3h, il était 2h, signe que l’hiver approche. Ancré dans les moeurs depuis plus de quarante ans, ce décalage horaire, décrié par une vaste majorité d’Européens, appartiendra bientôt au passé.

Fin août, la Commission européenne a proposé de supprimer le changement d’heure. Une consultation publique lancée à la suite d’une résolution du parlement européen avait en effet montré que 84% des répondants n’en voulaient plus. L’exécutif européen laisse le choix aux Etats membres d’adopter de façon permanente l’heure d’été ou l’heure d’hiver. Ils doivent communiquer leur décision d’ici avril 2019.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par stephane malbecq, dimanche 28 octobre 2018, 14:36

    "décrié par une vaste majorité d’Européens". Quelle affirmation péremptoire!!! Dans mon cercle de connaissance et professionnel, il en est tout autrement.85% favorables au maintien du changement d’heure , même après discussions des avantages et inconvénients . Donc , belle fumisterie .Toutes ces polémiques sont crées par le faible pourcentage de personnes contre le changement d'horaire , qui sont une minorité MAIS ACTIVE!!. Tout est là . Et donc on doit suivre et subir . Mais c'est la même chose dans d'autres domaines bien plus cruciaux pour la société ( F35 par exemple ).Bien triste et décevant tout cela .

  • Posté par Christian Radoux, dimanche 28 octobre 2018, 17:40

    C'est aussi ce que souhaitent pratiquement toutes les personnes que je connais : comme les oiseaux, se lever plus tard en hiver et plus tôt en été. Quant à la "participation record" dont parle Le Soir", , c'est ridicule : 1 % de la population ! Dont effectivement trois quarts d'Allemands mobilisés par un mouvement obscurantiste (dans tous les sens du terme ici). Je me demande en outre qui était au courant et connaissait les modalités de ce "vote" et comment il était contrôlé. Mais l'Europe de Goldman Sachs (n'est-ce-pas, M. Barroso ?) et de la fraude fiscale (n'est-ce-pas, M. Juncker ?), grande "démocratie" qui applique les traités rejetés par referendum en les renommant était là cette fois "à l'écoute du citoyen"... Autre question : je suppose que tous les beaux parleurs appelant leur "science" à l'aide vont désormais éviter les décalages horaires de huit heures occasionnés par des séjours exotiques.

  • Posté par PAEME FREDERIC, dimanche 28 octobre 2018, 12:36

    Le simple bon sens est de revenir à la situation de l'époque... À savoir la soi-disant heure d'hiver... Comment vivaient les gens à l'époque ? Les jounalistes ne posent même pas la question à ces personnes... Il faudrait qu'ils fassent leur job...

  • Posté par Moran Alvarez Marc, dimanche 28 octobre 2018, 9:23

    Y en a marre de ces changements d'heure depuis des décennies ! Restons à l'heure normale qui est bien sûr celle d'hiver, et arrêtons de trafiquer les heures (pour qu'il fasse plus clair + tard, se lever + tôt ... ).

  • Posté par Bartet Guy, dimanche 28 octobre 2018, 10:24

    L'heure "normale", comme vous l'appelez, ce serait de se lever et se coucher avec les poules ou avec le soleil. Et si vous voulez que ce soit toujours à la même heure, il faut que l'heure se contracte et se dilate selon la saison. Avec des montres électroniques, ce n'est pas un problème. Sauf que. Quelle heure adopter ? Celle d'Ostende, de Verviers, de Bruxelles ? Ou chacun la sienne, pour mieux coller au soleil, non? Super pour justifier son retard à un rendez-vous ou pour une transaction commerciale.

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs