Paul Magnette sur les négociations à Charleroi: «À partir de combien de sièges le PTB prendra-t-il ses responsabilités?»

B9717394182Z.1_20181025212022_000+GG3CA7SSV.1-0

Paul Magnette, le bourgmestre PS de Charleroi a réagi dimanche aux propos de Robert Vertenueil, le président de la FGTB, dans Le Soir.

Bien avant la campagne des communales, Robert Vertenueil, avait appelé à constituer des majorités PS-Ecolo-PTB. Mais, les négociations à Molenbeek, à Charleroi et ailleurs, capotent les unes après les autres. Dans les colonnes du Soir, le président de la FGTB ne cache plus sa colère. « Au PS, à Ecolo et au PTB, je dis : la gauche dans sa globalité a une responsabilité historique, il faut partout revenir à la table de négociations ! ».

au PTB et à Ecolo de revenir à la table ! »

Une déclaration qui n’est pas du goût de Paul Magnette, alors que le PTB a décidé de se retirer des négociations avec le PS à Charleroi. « À Charleroi, PS et Écolo sont toujours ‘à la table’. Le PTB refuse de négocier estimant ‘ne pas avoir le rapport de force’. La prochaine fois, pour que l’électeur sache, diront-ils à partir de combien de sièges ils prendront leurs responsabilités ? » a-t-il tweeté samedi.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous