Fusillade à Pittsburgh: la communauté juive d’Anvers va surveiller davantage les synagogues

©Reuters. La synagogue où a eu lieu la fusillade à Pittsburgh, aux Etats-Unis.
©Reuters. La synagogue où a eu lieu la fusillade à Pittsburgh, aux Etats-Unis.

Le service de sécurité interne de la communauté juive à Anvers a décidé de surveiller encore davantage les quarante synagogues de la ville au lendemain de l’attaque antisémite dans un lieu de culte juif à Pittsburgh, aux États-Unis, qui a fait onze morts. C’est ce qu’a annoncé dimanche le magazine mensuel d’information Joods Actueel.

L’attentat à Pittsburgh a fortement affecté la communauté juive anversoise. « Encore plus car il a eu lieu durant une cérémonie marquant la naissance d’un enfant durant le jour du chabbat, le repos hebdomadaire juif  », confie Michael Freilich, de Joods Actueel.

« Alertes et vigilants »

Le service de sécurité internet de la communauté a dès lors décidé qu’un ou deux volontaires par synagogue seront désignés pour en assurer la sécurité.« Ils doivent vérifier que toutes les portes et fenêtres sont bien fermées, que des colis ou des sacs suspects sont immédiatement signalés, etc. »

Cette mesure ne signifie cependant pas que la communauté juive trouve que la police et la Défense ne remplissent pas correctement leur mission de surveillance. « Il y a toujours une vigilance accrue dans le quartier juif et nous sommes très reconnaissants qu’un budget lui soit encore alloué. Notre communauté se sent beaucoup plus en sécurité grâce à la présence de l’armée, mais nous devons nous aussi rester alertes et vigilants. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous