Accueil Médias

Philippe Gildas, gentleman révolutionnaire du PAF

Décédé à 82 ans, le journaliste et animateur avait réinventé la « matinale » en radio et le divertissement à la télévision. En un demi-siècle, « Papy Gildas » a transgressé les codes, innové, fait rire et fait réfléchir.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

C omment réussir à la télévision quand on est petit, breton, avec de grandes oreilles ?  : le titre de son autobiographie, publiée en 2012, illustre à lui seul l’alchimie de cet « artisan de la télé », comme il aimait lui-même se dépeindre. La vie de Philippe Gildas est une fresque, où se marient les couleurs primaires du journalisme, dans ce qu’il a de plus terre-à-terre, et les teintes, sans nuances, de la déconne à la télé. Sans sa marque de fabrique, « l’infotainment » n’aurait sans doute été que gaudriole ; et l’info, cafardeuse.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Camal André, dimanche 28 octobre 2018, 17:07

    Quel bel exemple pour tous les radioteurs qui s'écoutent parler.

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs