Accueil Économie Mobilité

Grève des bagagistes: les négociateurs tournent en rond

Les négociations entre la direction et les représentants syndicaux d’Aviapartner n’ont pas encore été couronnées de succès. Les parties se renvoient la balle quant à la responsabilité de l’échec. Un vol sur quatre a été annulé ce dimanche.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Trois jours après le début de la grève, jeudi après-midi, le conflit qui oppose les syndicats et la direction d’Aviapartner reste apparemment sans issue. Malgré de multiples heures de négociations, les parties ne sont toujours pas parvenues à se mettre d’accord sur un compromis qui permettrait d’enfin libérer des milliers de passagers de Brussels Airport de leurs angoisses.

Quelques maigres espoirs étaient pourtant permis ce dimanche matin, dans la mesure où l’entrée dans la danse d’un conciliateur social, intervenant par définition de manière neutre dans les discussions, aurait pu éventuellement rapprocher les points de vue. Mais la réunion a tourné court, en début d’après-midi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs