Vanhaezebrouck après Eupen-Anderlecht: «Difficile de gagner un match quand tu ne joues que 45 minutes»

©Belga
©Belga

Après la contre-performance en Europa League face à Fenerbahçe jeudi, Anderlecht a été battu par une surprenante équipe d’Eupen ce dimanche au Kehrweg (2-1). Pour Hein Vanhaezbrouck, la raison de ce revers, le troisième cette saison en championnat, est simple : les Mauves n’ont joué que 45 minutes. « En première période, on a vu un Eupen plein d’audace alors que nous, nous dégagions le ballon vers l’avant. Ce n’est pas ce que j’avais demandé. On manquait d’audace et les Eupenois montraient plus d’engagement dans les duels. En deuxième mi-temps, j’ai changé certaines choses et là on a montré de l’audace et nous avons passé les 45 minutes dans leur camp. Ce n’est pas possible de voir une telle différence dans un match. Quand tu ne joues que 45 minutes, c’est difficile de gagner un match », a déclaré l’entraîneur des Mauves au micro de la RTBF.

Son adjoint, Karim Belhocine, expliquait quant à lui que l’absence de Bakkali pour cause de maladie leur a été préjudiciable. « C’est vrai que les circonstances d’avant match ont joué en notre défaveur. Bakkali, tout comme Dimata, est très important pour nous en ce moment. Mais on devait faire sans et faire le nécessaire pour l’emporter ici, chez une équipe qui lutte pour rester en première division, mais qui s’est battu sur chaque ballon. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @News

    Par Xavier Thirion

    Anderlecht

    Anderlecht: deux attaquants plutôt que le ballon

  • Belga

    Par Jonas Bernard

    Standard

    Standard: Mbaye Leye ne veut pas se voiler la face

  • Le Beerschot a égalisé dimanche contre Mouscron à la 94e.

    Par Sébastien Huzler

    Mouscron

    Excel Mouscron: des fins de matches chaotiques

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous