Accueil Culture

«Il a une grande sensibilité»

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Isabella Soupart, danseuse et chorégraphe belge, est l’auteure avec Sam Touzani du spectacle « C’est ici que le jour se lève »,qui se joue en ce moment au théâtre Le Public à Bruxelles.

« Je n’ai pas la télé. Je découvre donc cette émission pour la première fois. Quand je regarde ces vidéos (nous lui avons fait voir trois prestations qui ont marqué « Danse avec les stars » : Emmanuel Moire dansant sur sa chanson « Sois tranquille » (saison 3), Amel Bent sur « Ma révérence » de Véronique Sanson (saison 3) et Loïc Nottet sur « Carmen » de Stromae (saison 6), NDLR), il y a quelque chose qui ne m’attire pas du tout. C’est que la danse est au service d’un show. C’est extrêmement démonstratif, très technique. Pour les juges, la technique prime toujours sur ce qui peut être dit à travers un mouvement. Or, pour moi, c’est ça l’essence même de la danse : ce qu’un mouvement peut raconter. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs