Communales à Molenbeek: Ecolo prêt à rediscuter avec le PS

Sarah Turine, cheffe de file des verts ©Dominiques Duchesnes / Le Soir
Sarah Turine, cheffe de file des verts ©Dominiques Duchesnes / Le Soir

Comme elle l’expliquait ce matin au micro de la Première, Catherine Moureaux (PS) a rencontré vendredi dernier les représentants molenbeekois du MR, d’Ecolo, du CDH et de Défi.

Visiblement, ce premier tour de table a payé. Suite à ces échanges, Sarah Turine, cheffe de file des verts, fait en effet savoir que son parti a pris la décision ce week-end de se remettre autour de la table, afin de discuter de la création d’un olivier élargi à Défi (24 sièges sur 45 au conseil communal).

Pourquoi un tel revirement de situation, alors qu’Ecolo avait quitté les discussions engagées avec le PS et le PTB mardi dernier en estimant que ses demandes en matière de gouvernance n’avaient pas été entendues ? Eh bien, Catherine Moureaux aurait accepté, selon Sarah Turine, de faire des concessions sur 3 points jugés fondamentaux pas les écologistes.

Composition du collège

Ainsi, la future bourgmestre se serait engagée auprès des verts à ce que, dans l’hypothèse où une coalition pourrait être formée avec le CDH, Défi et Ecolo, sa propre liste ne dispose pas de la majorité au collège. Deux sièges seraient ainsi accordés au CDH, deux autres à Ecolo et un à Défi. Par ailleurs, Catherine Moureaux se serait engagée à ne pas revenir sur la présence de la société civile au sein du conseil d’administration de la LES, une asbl paracommunale chargée de coordonner l’aide à la jeunesse, ainsi qu’à mettre en place un accord écrit stipulant que tout membre de l’exécutif qui serait pris en défaut de pratiques clientélistes serait révoqué par son parti.

À noter que la décision d’Ecolo d’accepter de discuter à nouveau ne signifie pas que Catherine Moureaux a définitivement abandonné le scénario d’une violette. La possibilité d’une majorité avec le MR de Françoise Schepmans, plus confortable (30 sièges sur 45), n’a pas été formellement exclue à ce jour.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Elections communales 2018 à Molenbeek|Partis politiques|PS
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le lancement de l’appareil était attendu vendredi.

    En voulant se battre sur tous les fronts, Samsung joue un jeu très risqué

  2. «
Le Soir
» obtient une moyenne de 62
%.

    Le bulletin de la Fédération Wallonie-Bruxelles: les notes des ministres

  3. file3-1

    RTBF: «Le mot élection fait peur aux jeunes»

Chroniques
  • Brexit: l’heure est à la glorification du passé britannique

    Par Marc Roche

    On allume la radio ou la télé ou on ouvre son journal. Et les petits matins d’un printemps ensoleillé deviennent blêmes. Après la trêve pascale, le grand-guignolesque feuilleton du Brexit a repris.

    Depuis la décision du Conseil européen, la Première ministre Theresa May y compris, d’étendre la date butoir du divorce au 31 octobre, une sorte de « drôle de guerre » prévaut au Royaume-Uni. A part quelques escarmouches par médias interposés, il ne se passe rien.

    En effet, la cheffe du gouvernement peut garder son poste jusqu’en décembre si elle le souhaite. Les négociations entre le gouvernement et l’opposition travailliste sont dans l’impasse. De nouveaux votes indicatifs doivent avoir lieu au Parlement, plus divisé que jamais. Les partis se préparent aux vraies-fausses élections...

    Lire la suite

  • L’école bilingue, une idée à tester

    Au Royaume des trois langues nationales, le multilinguisme devrait être un atout cultivé dès la maternelle… Et pourtant, pas une école bilingue (pour ne pas dire trilingue) dans l’enseignement subventionné, pas même à Bruxelles. La faute au contexte communautaire qui a conduit, des lois linguistiques de 1963 à la communautarisation de l’enseignement en 1988, au cloisonnement hermétique de mondes unilingues francophone et néerlandophone, y compris dans la capitale.

    ...

    Lire la suite