Accueil Société Régions Bruxelles

Accord PS-MR à Molenbeek: le PTB dénonce une «mascarade»

Après l’échec des négociations avec Ecolo et le PTB, le parti de Catherine Moureaux a décidé de se tourner vers le MR. Pour le PTB, la volonté était dès le départ de « transférer la responsabilité de l’accord avec le MR sur le PTB ».

Temps de lecture: 2 min

C a the rine Moureaux n’a jamais voulu négocier avec le PTB mais voulait transférer la responsabilité de son accord avec le MR sur le PTB », a réagi lundi dans un communiqué le chef de file du parti d’extrême gauche à Molenbeek, Dirk De Block. « C’était donc une mascarade organisée », fustige-t-il en réaction à l’annonce faite par la future bourgmestre socialiste et la sortante Françoise Schepmans.

PS et PTB continuent de se renvoyer la balle après l’échec de leurs négociations à Molenbeek.

En marge de l’annonce de l’accord de majorité PS-MR lundi après-midi, Catherine Moureaux a une nouvelle fois taclé les « mensonges » et les « manipulations » de la formation d’extrême gauche.

Quelques jours après Ecolo, le PTB avait quitté la table en estimant que « les conditions pour une rupture sociale et démocratique de gauche n’étaient pas réunies ». Le parti pointait des questions de gouvernance auxquelles il n’avait pas obtenu de réponses « sérieuses ».

De son côté, la future bourgmestre de Molenbeek a dénoncé la publication sur les réseaux sociaux d’un document reprenant soi-disant les propositions du PTB pour la commune, mais qui selon elle n’était pas celui présenté lors des négociations, ajoutant qu’elle n’avait refusé « aucun point ».

« Pendant dix jours, le PTB a discuté avec le PS, déposé des propositions concrètes sur le logement, l’enseignement, la santé, etc. Le PS a répondu ’Oui, mais non, ce n’est pas possible…’ Aujourd’hui, on sait à quoi ce jeu de dupes a servi : faire passer le retour de l’alliance entre le PS et le MR », réagit Dirk De Block.

Pour le PTB, la rapidité avec laquelle l’accord a été dégagé à Molenbeek est suspecte.

« Avec des partenaires sérieux, c’est plus facile », avait anticipé Mme Moureaux lors de la conférence de presse. Un commentaire qui visait également Ecolo, dont elle a dénoncé les nombreux « allers-retours ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Tanghe Michel, mardi 30 octobre 2018, 13:30

    Le cheminement semble logique. PS et MR sont beaucoup plus proche des banques que ne le sera jamais le PTB...

  • Posté par CLAUDE RICHEZ, mardi 30 octobre 2018, 10:14

    ptb/ allez proposer vos services a poutine

  • Posté par Brasseur Michel, lundi 29 octobre 2018, 20:48

    Tout ça sent la bonne vieille discipline de parti et l entente (contre nature) entre les 2 plus gros partis francophones qui veulent garder leur monopole de domination sur les gens. Peu importe les vagues vertes ou rouges, l électeur, à BXL, n'est jamais écouté. Finalement, j aurais dû m abstenir de voter. Content de ne pas habiter 1080, je suis dégouté de la politique bruxelloise!

  • Posté par PETIT Robert, lundi 29 octobre 2018, 18:12

    Puissent ces deux femmes s'entendre pour assurer à Molenbeek un avenir riant pour toute la population ! Elles ont l'intelligence pour le faire ! Espérons qu'un idéal commun les rassemble et que les égos s'effacent devant les besoins et les attentes légitimes des citoyens molenbeekois ! Bonne soirée !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs