Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Anderlecht: le mental, talon d’Achille des Mauves

La première période à Eupen a encore illustré la fragilité qui règne dans les esprits des joueurs anderlechtois lorsqu’ils doivent faire face à l’adversité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

En perdant à Eupen en raison d’une première mi-temps « indigne d’Anderlecht » dixit Hein Vanhaezebrouck, le Sporting a poursuivi sa saison sous forme de montagnes russes.

Depuis l’entame de l’exercice 2018-19 au cœur de l’été, les hauts et les bas se succèdent dans les rangs des joueurs anderlechtois. Un yo-yo qui trouve sans doute sa genèse dans la fragilité mentale affichée par les ouailles de « HVH ». Un véritable talon d’Achille qui se voit comme le nez au milieu de la figure et se constate pratiquement lors de tous les matches du RSCA peu importe le résultat final. Un problème qui comporte plusieurs niveaux de lecture.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs