Accueil Belgique Politique

Georges Gilkinet sur la coprésidence d’Ecolo: «La décision de Zakia Khattabi sera la bonne»

La coprésidente d’Ecolo, Zakia Khattabi, doit proposer un homme wallon ce mardi à l’assemblée générale pour remplacer Patrick Dupriez.

Temps de lecture: 2 min

Le 19 octobre dernier, Patrick Dupriez quittait son poste de coprésident d’Ecolo. Le nom d’un successeur devait être proposé pour ce mardi 30 octobre. Des noms ont circulé comme le député fédéral Georges Gilkinet, le député wallon Stéphane Hazée ou le chef de groupe au fédéral, Jean-Marc Nollet. Mais on citait aussi Jean-Michel Javaux, ancien coprésident ou encore Philippe Henry, député wallon.

La coprésidente d’Ecolo, Zakia Khattabi, proposera donc un homme wallon ce mardi à l’assemblée générale. Celle-ci se prononcera ensuite le 9 novembre prochain.

Pressenti pour succéder à Patrick Dupriez, Georges Gilkinet était l’invité de Matin Première. «  Je suis disponible mais on est plusieurs à être disponibles , explique le député fédéral. quelle que soit la décision de Zakia, je pense qu’elle sera bien. Nous sommes raccords. On s’est parlé, elle a consulté plusieurs candidats potentiels et elle choisira dans le courant de la semaine. »

A la question de savoir quel est le profil type pour assurer ce poste de coprésident jusqu’aux élections fédérales de mai prochain, Georges Gilkinet explique qu’il faut être directement opérationnel « pour mener Ecolo à la prochaine victoire ». Le député vert estime que la bonne personne a l’expérience d’un parlement, des négociations ou même déjà l’expérience de la coprésidence.

Vague verte aux communales d’octobre

Le succès des verts était dans l’air, il est plus fort encore à l’atterrissage. A Bruxelles surtout, en Wallonie plus modérément, Ecolo est le grand vainqueur des élections communales et provinciales du 14 octobre 2018.

« Aujourd’hui WWF sort un bilan sur le fait que la Terre a perdu 60 % de ses animaux sauvages en 44 ans, hier le rapport de Greenpeace dénonçait les particules fines, avant cela la victoire d’un président homophobe au Brésil… je pense qu’Ecolo est l’antithèse de tout cela et l’antidote de tous ces enjeux qui sont face à nous », explique Georges Gilkinet pour revenir sur la vague verte qui s’est emparée de la Belgique après les élections.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Pablos Gino, mardi 30 octobre 2018, 23:16

    Trop puriste Gilkinet , t'avais aucune chance, la real politque a parlé,aucune confiance en la Khattabi plus arriviste que réelement ecologiste,genre à Durant.

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs