Accueil La Une Belgique

Geoffroy Coomans: «Je n’avais pas de plan B»

Geoffroy Coomans de Brachène ne sera plus échevin au 3 décembre, jour de l’entrée en fonction de la nouvelle majorité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L e choc a été rude les premiers jours. » Le 3 décembre, jour de l’entrée en fonction de la nouvelle majorité et des nouveaux conseillers communaux, Geoffroy Coomans de Brachène ne sera plus échevin à la Ville. Lui qui avait tout abandonné pour son mandat se retrouvera sans emploi. « On ne s’y attendait pas, reconnaît l’élu libéral. Je me suis investi à 200 %, je n’ai pas imaginé de plan B, j’ai voulu aller jusqu’au bout et mon job s’arrêtera » dans un mois et demi. Pour faire place à la nouvelle coalition PS-Ecolo-Défi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs