Aviapartner: les syndicats espèrent parvenir à un accord ce mardi

Aviapartner: les syndicats espèrent parvenir à un accord ce mardi

Les syndicats espèrent parvenir à un accord ce mardi, 6e jour de grève et de négociations, rapporte la RTBF. Les pourparlers avec la direction ont repris vers 14h

Selon la RTBF, l’action de solidarité menée ce mardi matin par les travailleurs de Brussels Airport, Swissport et DHL a conforté les syndicats dans l’idée d’arriver à un compromis. « Nous avions besoin de sentir le soutien de tous ces gens autour de nous. C’est important tant pour les employés d’Aviapartner que pour les négociateurs », a commenté Sandra Langenus du syndicat socialiste.

Lundi, la réunion entre la direction et les syndicats d’Aviapartner s’est conclue sans accord vers minuit. Les discussions ont repris ce mardi à 12h30. «  Nous sommes prêts à arriver à un compromis après cette action de solidarité. La direction va devoir étoffer sa proposition et mettre aussi du sien pour que l’on puisse arriver à un accord », estime Bjorn Vanden Eynde du syndicat chrétien. «  Il y avait hier encore de nombreux points de rupture. Il faut augmenter le nombre de shift et de travailleurs par équipe. Actuellement, c’est insuffisant. »

«  Jusqu’à hier, la direction n’avait pas l’intention d’aborder nos propositions  », estime Sandra Langenus. «  Ils ont promis de venir aujourd’hui autour de la table avec des propositions constructives et nous espérons donc parvenir à un accord. Nous croyons en la concertation sociale mais la pression commence à être trop importante. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191230-3Y1G9Z 2019-12-26 16:43:06

    Affaire Gabriel Matzneff: pourquoi a-t-on fait taire ceux qui se sont élevés contre l'écrivain?

  2. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  3. La princesse Diana, le 12 juin 1997.

    Archive: avant Harry, sa mère Lady Diana avait aussi perdu le statut d’altesse royale

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite