Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

L’UCM solidaire des frontaliers et des indépendants

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

Les travaux de réfection de l’E411 entre Arlon et la frontière luxembourgeoise à Sterpenich continuent de handicaper lourdement la mobilité de la Belgique vers le Luxembourg, entraînant presque chaque jour des kilomètres de files bien avant Arlon et le début des travaux, vers Luxembourg, puisque dans ce sens-là, il n’y a plus qu’une seule voie de circulation disponible.

Régulièrement, des parlementaires interviennent pour faire remonter la réalité des choses au niveau régional (routes) et fédéral (SNCB). Si une circulation à deux voies a finalement pu être mise en place dans le sens Luxembourg-Arlon, après une semaine de travaux, tant cela devenait intenable pour les navetteurs, il subsiste bien des immobilismes à tous niveaux, tant routiers que ferroviaires, à court, moyen voire long terme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs