Accueil

Un succès mondial mais une distribution belge complexe

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Peter Brosens et Jessica Woodworth sont formels : « Il ne sera pas nécessaire d’avoir vu King of The Belgians pour comprendre The Barefoot Emperor. Les deux films n’ont pas grand-chose en commun ». Quelque part, c’est une chance, car peu de monde en Belgique a pu voir King of The Belgians, comédie loufoque tournée comme un mockumentaire (le couple de cinéastes vient du documentaire) présentée à la Mostra de Venise en 2016, distribuée dans soixante pays, de l’Iran au Brésil. Mais en Belgique, le couple a dû faire sans distributeur et le sortir lui-même. « Pour les distributeurs belges, ce n’était pas assez grotesque, pas assez jeune, impossible à catégoriser. C’est dommage parce que les gens ont payé pour ce film, il devrait y avoir une fenêtre pour le voir, mais aucune chaîne n’était intéressée ». The Barefoot Emperor, sa suite, devrait voir le jour l’été prochain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs