Accueil Sports Sports moteurs

Kris Meeke: «Au Condroz pour m’amuser»

Drôle de parcours que celui de celui qui fut le protégé de Colin McRae à ses débuts. Considéré comme l’un des pilotes les plus rapides de sa génération en WRC, le pilote britannique s’est fait virer par les responsables de Citroën après une multitude de sorties de route. Récupéré par Toyota pour la saison 2019, il dispute le rallye du Condroz sur une Skoda Fabia R5.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Jeudi, les bons élèves du rallye belge révisaient leurs leçons sur des routes grasses de la région de Huy. Une mise au point des bolides avant le départ de l’épreuve donné samedi matin en bord de Meuse. Et parmi ces pilotes studieux, une pointure du WRC : Kris Meeke est engagé dans l’ultime manche de notre championnat national sur une monture qu’il découvre.

Kris, ce n’est pas la première fois que vous disputez le rallye du Condroz…

Non, ce sera ma 3e participation cette année. Au début de ma carrière, je suis venu chez vous avec une modeste Citroën C2R2. J’ai terminé l’épreuve mais je n’ai plus la moindre idée de mon classement. En 2014, je disposais d’une Citroën DS3 R5 avec laquelle j’ai fini à la 2e place derrière la Subaru Impreza WRC de votre champion, Kris Princen.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Moteurs

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs