Accueil Belgique

Ces «drôles de dames» du commerce extérieur

Pascale Delcominette, Bénédicte Wilders et Claire Tillekaerts sont à la tête des agences régionales de commerce extérieur. Trois femmes au milieu d’une forêt d’hommes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

On les surnomme les « drôles de dames ». Très officiellement désormais puisqu’un soir, à Pékin, Paul Magnette a repris l’expression dans son discours. Elles, ce sont trois femmes, qui (avec Michèle Sioen, patronne de la FEB) tranchent dans l’univers très costume-cravate de la visite d’Etat. C’est qu’entre le Roi, Didier Reynders, les ministres-présidents et les CEO, les touches colorées de tenues féminines se repèrent aisément.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs