Des cas de gale à la Stib: «Le risque pour les voyageurs est minime», rassure la société

Des cas de gale à la Stib: «Le risque pour les voyageurs est minime», rassure la société

Neuf cas de gale ont été signalés fin octobre au dépôt Stib de Haren, a indiqué vendredi Guy Sablon, porte-parole de la société de transports en commun bruxelloise. Des mesures sanitaires ont directement été prises en concertation avec les syndicats.

Guy Sablon souligne que « le risque est vraiment minime pour les voyageurs car il faut un contact soutenu pour transmettre la gale ».

L’ensemble du dépôt ainsi que les bus qu’il voit passer ont été désinfectés les 27 et 28 octobre. Cette opération sera renouvelée dans 15 jours et dans un mois.

Des mesures prises

Quand les bus sont stationnés, les portes sont laissées ouvertes car les acariens responsables de la maladie ne survivent pas lorsque la température chute sous les 20 degrés, précise Guy Sablon. Des gants et des salopettes jetables ont été distribués aux techniciens. Il a été demandé à l’ensemble des travailleurs de laver leurs vêtements à 60 degrés ou de les emballer pendant trois jours en mettant un acaricide dans le paquet.

Les employés qui pensent présenter les symptômes de la gale sont appelés à consulter un médecin. Les familles des personnes atteintes doivent également être soignées.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous