Accueil Société Régions Liège

Communales 2018: le CDH dénonce une «coalition Publifin, de perdants» à Liège

Un pré-accord PS-MR à la ville de Liège a été annoncé jeudi soir.

Temps de lecture: 2 min

Les rencontres initiées par le PS en vue de constituer la future majorité communale n’ont été qu’une mascarade, selon le CDH. Il n’y a pas eu de véritables négociations, a déclaré vendredi Carine Clotuche, qui menait la liste CDH à Liège, après l’annonce du PS, jeudi soir, de poursuivre les discussions avec le MR seul.

Le CDH local qualifie l’alliance PS-MR de « coalition Publifin, la coalition des perdants ». Le parti humaniste faisait ainsi référence au fait que MR et PS ont respectivement perdu un et cinq sièges.

Les résultats des élections à Liège

« À la seconde rencontre, le PS s’est contenté de lire la note que nous avions remise et de demander des clarifications mais, jamais, il n’y a eu de négociations. À aucun moment le PS n’a suggéré une possible tripartite progressiste PS-cdH et Vert Ardent, malgré les perches tendues. La seule chose qui a été évoquée, c’est une tripartite PS-MR et CDH mais nous avons formellement refusé », déplore Carine Clotuche.

« Pur prétexte »

Le CDH liégeois regrette également que le PS justifie sa décision en indiquant que le CDH entendait mener une politique d’austérité. « Au contraire, nous avons suggéré des solutions d’économies, notamment concernant la publicité pour l’enseignement communal ou les frais au sein des cabinets, pour éviter l’austérité. On s’en étonne d’autant plus que le PS nous avait demandé si nous voulions le porte-feuille des finances, que nous avons gérées avec rigueur pendant 30 ans », insiste Serge Carabin, président de la section liégeoise du CDH.

Selon Benoît Drèze, conseiller communal et député wallon, l’austérité avancée par le PS est « un pur prétexte pour faire passer un partenaire docile qui se contente de trois échevinats alors qu’il pourrait en avoir quatre ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par BERNARD LIMPACH, samedi 3 novembre 2018, 11:28

    le PTB est au balcon et doit apprécier ces partis traditionnels qui n'ont toujours pas compris le ridicule de leur jeu politicien.

  • Posté par SPW-DG06-M. Cupers , samedi 3 novembre 2018, 5:50

    Autrefois centriste, le cdH de Liège n’aurait jamais « formellement refusé «  de participer à une majorité PS-MR-CDH. Mais le cdH de Liège est aux mains de la démocratie chretienne des Dreze, Greoli et Namotte. Avant les élections, ils envisageaient même de possibles discussions avec le PTB ?!?? A gauche toute le cdH mais alors faut pas s’étonner que l’electeur ne les suivent plus préférant l'original socialiste, écologiste ou marxiste a la pâle copie chretienne. Quand on ne connaît rien à la politique, ni à la stratégie ou à la négociation, on se retire Madame Greoli et Monsieur Dreze. Heureusement pour eux, le renouveau (bien qu’anecdotique) en la personne des Clotuche et Bodson maintien un maigre espoir de maintien en vie ... s’ils comprennent à temps ce qu’ils doivent faire.

  • Posté par Debaix Marie-jeanne , vendredi 2 novembre 2018, 15:43

    Le CDH est sans doute mal placé pour parler de perdant mais il est assez surprenant (pour ne pas dire écœurant) de constater qu'en de nombreux endroits de notre belle Wallonie le PS trouve qu'il y a "de nombreuses convergences" entre son projet et celui du MR ! Tous les liégeois ayant voté "Vert Ardent" ou PTB doivent se sentir les cocus de cette énorme farce digne de Georges Feydeau.

  • Posté par Camal André, vendredi 2 novembre 2018, 15:05

    Une alliance qui donne des cocus. Magnifique!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo