Le PSG réagit aux révélations des Football Leaks: «Nous avons toujours agi dans le respect absolu des lois»

©Photonews
©Photonews

Le Paris-Saint-Germain est pointé du doigt ce vendredi par les Football Leaks, l’enquête menée par « Le Soir » en collaboration avec l’EIC. Le club français, détenu par un fonds souverain qatari, aurait eu recours à un dopage financier d’envergure pour gonfler ses revenus grâce à des contrats fictifs, sous couvert de l’UEFA, l’instance censée réguler ses dépenses via le fair-play financier. Quelques heures après la publication de cette enquête, le club a réagi par voie de communiqué.

« Le Paris Saint-Germain a toujours agi dans le respect absolu des lois et des réglementations édictées par les institutions sportives », peut-on lire en entame du texte. « Le Club s’est toujours strictement conformé aux lois et réglementations en vigueur et dément fermement les allégations publiées ce jour. Le montant du contrat QTA (l’office du tourisme du Qatar, NDLR) est connu de l’UEFA et du grand public depuis 2014 ». Selon les révélations des Football Leaks, le montant du contrat en question aurait été fortement surévalué afin d’accroître frauduleusement le budget du PSG.

« Depuis la mise en place du Fairplay financier, le Paris Saint-Germain a été l’un des clubs les plus audités et les plus surveillés de l’histoire  », précise le club en indiquant que ces différents auditeurs ont « toujours bénéficié d’une information complète sur les comptes et les contrats du Club ». Enfin, le Paris-Saint-Germain indique « comprendre et approuver la volonté d’assainir les dettes du football européen et appelle à une réglementation juste qui permette l’équité sportive et facilite l’investissement durable dans le football. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous