Accueil Monde France

France: une nouvelle vidéo tournée dans un abattoir montre des actes de cruauté et de maltraitance

19 heures de vidéo ont suffi à capter les actes de cruauté infligés aux animaux.

Temps de lecture: 2 min

L’association L214 a porté plainte pour « maltraitance et actes de cruautés » contre un abattoir certifié bio dans l’Indre. L’association demande également aux magasins qui distribuent de la viande provenant de cet abattoir de cesser leur collaboration (Carrefour et Système U).

Des images ont été tournées dans l’établissement entre la fin du mois d’août et le mois de septembre 2018, et révèlent des pratiques cruelles envers des vaches et des chevreaux. 19 heures de vidéo au total ont suffi à montrer les violences que le personnel fait subir aux animaux, et à capter « de nombreuses violations de la loi encadrant les conditions de mise à mort des animaux », explique l’association à France Info.

La vidéo montre notamment des animaux saignés alors qu’ils sont encore conscients. « Des bovins commencent à être découpés alors qu’ils sont encore vivants », explique l’association.

Des manquements vis-à-vis des règles d’hygiène ont également été repérés par l’association, grâce aux images. On y voit des employés travailler sans aucun équipement professionnel.

Selon les informations de France Info, l’abattoir a porté plainte à son tour le jeudi 1er novembre, et une enquête est ouverte pour intrusion dans les locaux et captation d’image dans un lieu privé. Le gérant de l’établissement, François Daugeron, admet auprès de France Inter avoir « pris conscience » de la situation, et vouloir « tout mettre en œuvre pour améliorer la situation ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , dimanche 4 novembre 2018, 15:36

    Certifié bio... S'il y a un végétarien en plus, il y a logiquement aussi un bio de moins.

  • Posté par Pablos Gino, vendredi 2 novembre 2018, 23:29

    J'ai pris mon courage à deux mains et regardé la video jusqu'au bout,comment peut on faire un métier pareil,si on peut appeler ça un métier.A partir de ce soir que le monde de la viande sache qu'il y a un végétarien de plus.

  • Posté par Pablos Gino, vendredi 2 novembre 2018, 22:53

    On s'attend à quoi du monde du meurtre,parce que finalement que ce soit sur un humain ou sur un animal l'acte est pareil.Simplement la loi du plus fort et tant pis pour le faible.Il faudrait peut être revoir la définition d'être "humain".

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs