Accueil Sports Football Football belge Division 1A

Philippe Clement ne manque pas d’autorité à Genk

Le Racing reçoit le FC Bruges, ce samedi. L’ex-entraîneur adjoint a vite pardonné son ancien club de l’avoir écarté à la succession de Michel Preud’homme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Philippe Clement est certainement trop bien éduqué pour nourrir un quelconque sentiment de revanche, a fortiori de supériorité, à l’égard de Bruges. Le classement, trois points de plus, et le niveau de jeu, au moins un cran au-dessus, l’y autoriseraient sans que personne n’y trouve à redire, même en Venise du Nord. Grand par la taille, mais tout autant par l’esprit, l’ex-milieu/défenseur axial du Racing et du Club n’a pas oublié qu’il avait été rapidement écarté par la direction « Blauw en Zwart » dans la course à la succession de Michel Preud’homme.

Entraîneur-adjoint de MPH, et forcément imprégné de sa méthode, Clement aurait marqué un changement dans la continuité. L’idéal pour un groupe arrivé au bout du chemin avec le T1 de l’époque. Sa mise à l’écart d’office de la liste des candidats a été d’autant plus significative.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Division 1A

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs