Accueil Sports Autres sports

Mondiaux de gymnastique: Nina Derwael échoue au pied du podium à la poutre, la Chinoise Liu Tingting titrée

La vice-championne d’Europe a terminé derrière la Chinoise Liu Tingting, la Canadienne Anne-Marie Padurariu et l’Américaine Simone Biles.

Temps de lecture: 2 min

Au lendemain de son sacre aux barres asymétriques, Nina Derwael s’est classée quatrième à la poutre, samedi, aux championnats du monde de gymnastique artistique à Doha. La Chinoise Liu Tingting (14,533 points) a été titrée devant la Canadienne Anne-Marie Padurariu (14.100) et l’Américaine Simone Biles (13,600). Derwael a échoué au pied du podium avec un score de 13,466.

Vice-championne d’Europe à cet agrès, Derwael avait réalisé le sixième score des qualifications (13,766). Elle a obtenu une note légèrement plus basse en finale en raison de quelques déséquilibres durant son exercice (13,466).

Lors des précédents Mondiaux, à Montréal en 2017, Nina Derwael avait terminé 23e en qualifications à cet agrès.

Dernière gymnaste à présenter son exercice en finale, la Chinoise Liu Tingting, 18 ans, a dépassé tout le monde et s’est imposée (14,533). La Canadienne Anne-Marie Padurariu (14,100) a pris la deuxième place. Double championne du monde, en 2014 et 2015, et meilleur score des qualifications (14,800), l’Américaine Simone Biles a dû se contenter de la troisième place après quelques déséquilibres (13,600).

Vendredi, Derwael est devenue championne du monde aux barres asymétriques. Jeudi, elle avait terminé quatrième du concours général. Derwael est double championne d’Europe en titre aux barres asymétriques. En 2017, elle avait décroché le bronze.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Nancy Marszalek, samedi 3 novembre 2018, 18:05

    Belle prestation, très élégante, dans une atmosphère électrique, beaucoup de chutes inattendues pour d'autres favorites. Je n'aurais pas choisi le côté négatif du mot échoue. Ce n'est pas son engin favori...et franchement, elle a pu et su garder ses nerfs et son équilibre. Comme vous le souligniez, elle vient de la 23ème place en 2017. Donc, être 4ème, c'est une place, plus que honorable. Par contre, Simone Bales a eu beaucoup de déséquilibres et sa prestation était moins agréable à regarder, moins fluide... L'effet : championne du monde lui a permis de garder sa 2ème place, à 134 POINTS d'avance sur Nina, ( et c'est là mon regret ) avant de voir concourir la jeune chinoise, future championne du monde 2018.

Aussi en Autres sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb