Thibaut Courtois sur les rumeurs envoyant Martinez au Real : «Je pense qu’il est heureux en Belgique»

Photo News
Photo News

Thibaut Courtois vit un début de mandat assez spécial dans les perches du Real Madrid. Après son arrivée dans la capitale espagnole au mois d’août, le Belge a dû faire face à une série de mauvais résultats et l’éviction de Julen Lopetegui lundi dernier.

Pour l’heure, Santiago Solari assure l’intérim en attendant un remplaçant définitif. Et le nom de Roberto Martinez, le sélectionneur des Diables rouges, revient souvent dans la presse espagnole. « Ce n’est pas à moi de faire une déclaration à ce sujet », a expliqué Thibaut Courtois au quotidien sportif espagnol, AS. « Nous nous entraînons très bien avec Solari. Martinez est un très bon entraîneur pour la Belgique et je pense qu’il est heureux là-bas. »

« Repartir de zéro »

Ce samedi, le Real Madrid s’est imposé dans la douleur (2-0) contre Valladolid, permettant à Santiago Solari de fêter sa première sortie en championnat par une victoire dans le costume de T1. « Il n’y a pas de match facile et nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour améliorer notre niveau de jeu », note le Diable rouge. « Il était important de gagner contre Valladolid pour pouvoir repartir de zéro. Les sifflets des fans sont logiques. Tout le monde sait où nous en sommes au classement. »

La notion de concurrence a également été abordée par Thibaut Courtois, lui qui se voit être parfois remplacé par le Costaricien Keylor Navas au cœur des cages merengues. « Cette rotation avec Navas ne me dérange pas », souligne-t-il. « À Chelsea, il y avait aussi parfois une rotation avec Petc Cech. Et ici, pendant que Navas joue, je le soutiens… »

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©Belga

    Les coulisses du retour de Vincent Kompany à Anderlecht

  2. Oulare et les Rouches n’ont eu que peu d’occasions à Genk dimanche.

    Le Standard en Europe sans passer par la case «barrage»

  3. La Belge Sylvia Huang se produira ce lundi.

    Dernière ligne droite pour les finalistes du Reine Elisabeth

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite