Accueil Belgique Politique

La FGTB envisage le dépôt d’une liste aux élections de 2019

L’objectif affiché est de pousser les partis de gauche, PS, PTB et Ecolo, à s’entendre entre eux sur la base d’un programme commun

Temps de lecture: 2 min

La gauche syndicale envisage le dépôt d’une liste aux élections législatives après la déception qui a suivi la mise en place, à l’initiative de partis de gauche, de coalitions avec le MR dans de nombreuses communes de Wallonie et de Bruxelles.

Le secrétaire fédéral de la FGTB Jean-François Tamellini évoque une «réflexion qui commence à prendre forme depuis quelques semaines», celle de «pouvoir déposer une liste pour les prochaines élections qui offre une alternative à toutes celles et ceux qui ne savent plus pour qui voter». L’objectif affiché est de pousser les partis de gauche, PS, PTB et Ecolo, à s’entendre entre eux sur la base d’un programme commun.

Jean-François Tamellini indique que le projet résiste à la critique à laquelle il a été soumis. Il parle de «responsabilité syndicale» face à la montée des fascismes et au risque de voir la voix des travailleurs confisquée par l’extrême droite.

Le secrétaire fédéral du syndicat socialiste espère pouvoir compter sur une liste suffisamment populaire que pour coaliser autour d’un programme qui place «l’humain et la planète au centre de l’équation». Il évoque d’ores et déjà des balises telles que l’égalité homme-femme, le droit à la dignité, la réduction du temps de travail, une fiscalité plus juste, une transition énergétique «socialement juste» et des politiques migratoires «justes et humaines».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Michel Raurif, lundi 5 novembre 2018, 16:44

    Force est de reconnaître que les commentaires les lecteurs ont produit leur effect !

  • Posté par Deckers Björn, dimanche 4 novembre 2018, 21:14

    La FGTB tend le bâton pour se faire battre. Il n'est qu'à voir les commentaires pavloviens ci-dessous. Non, la FGTB ne perdra pas le paiement des allocations de chômage, non la FGTB ne sera pas plus sous contrôle que l'an dernier. Oui, un syndicat par définition et depuis sa création a besoin d'une caisse secrète pour que le gouvernement autant que l'entreprise ne puisse pas savoir combien de temps le syndicat peut tenir un mouvement de grève. Ceux qui sont contre cela ferait bien de se rendre compte qu'ils sont pour un retour au XIXème siècle et que cela ne fait pas d'eux des esprits très éclairés, loin s'en faut. Cela dit, un. Présenter une liste concurrente du PTB et du PS pour les obliger à s'entendre c'est plutôt ridicule. Deux, si Ecolo est un parti progressiste à n'en pas douter, il n'a rien à voir avec les ceux là qui n'ont que pouvoir d'achat à la bouche (pour quoi, pour la malbouffe, pour voyager en Ryanair,...) comme si c'était le seul enjeu en question s'agissant de la condition humaine au XXIème siècle ce qui en dit long sur l'état de délabrement d'une certaine gauche!

  • Posté par Gezels Jonathan, dimanche 4 novembre 2018, 19:02

    Bonne idée, ça permettra de voir quelle représentativité ils ont réellement, càd pas grand chose! Ils ne pourront plus faire ce qu'ils veulent, non franchement qu'ils y aillent de bon coeur!!!

  • Posté par Van Obberghen Paul, dimanche 4 novembre 2018, 18:09

    "«responsabilité syndicale» face à la montée des fascismes" ??? Montée des fascismes? Au pluriel? En Belgique? Y fume quoi ce Tamellini?

  • Posté par Chachkoff Yann, lundi 5 novembre 2018, 5:46

    Le fascisme est un système politique dont les caractéristiques principales sont l'autoritarisme, le nationalisme, le populisme, et qui avance comme justification de son action le "bien de la collectivité" par opposition au "bien individuel". M. Tamellini a donc bien raison de parler "des" fascismes au pluriel en Belgique (comme en Europe d'ailleurs) - il y a quelques mouvements politiques dont le discours actuel fait largement écho à la définition!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une