Accueil Sports Football Football à l'étranger

Football Leaks: John, le lanceur d’alerte qui voulait «changer la face du football»

John n’est bien sûr qu’un pseudo. Parce que, dit-il, « mon vrai nom n’a pas d’importance ». John est l’homme derrière Football Leaks.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 5 min

C’est grâce à lui que Der Spiegel puis Le Soir et les autres médias membres du réseau European Investigative Collaborations ont pu obtenir des millions de documents mettant en lumière la face la plus sombre du football mondial, démontrant combien ce sport est gangréné par l’appât du gain et du pouvoir. Et combien trop souvent, il n’est plus digne de ses supporters.

John ne fait pas mystère de ses motivations : ceux qui aiment le football, qui paient pour assister aux matches ou les regarder bien calés devant leurs téléviseurs, ceux-là aussi ont le droit de savoir.« Le football a complétement perdu les pédales, c’est devenu un monstre incontrôlable », se désole le lanceur d’alertes. Un avertissement qui, aux oreilles de ceux qui ont ces dernières semaines suivi l’actualité du football belge, résonne comme une prophétie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , lundi 5 novembre 2018, 18:19

    Ledit John existe-il vraiment?

  • Posté par Olivier Lahaye, lundi 5 novembre 2018, 12:06

    Ce n'est pas le terme de la loi qui importe ici, ce sont les illusions perdues de millions de jeunes voulant faire comme leurs idoles: jouer au foot comme les meilleurs.

  • Posté par Naeije Robert, lundi 5 novembre 2018, 13:10

    Le non respect de la loi favorise les entreprises totalitaires. Aucune cause aussi bien intentionnee soit-elle justifie la privation de droits - dont celui de la defense. C’est un principe fondateur de toute societe democratique.

  • Posté par Dewamme Claude, lundi 5 novembre 2018, 11:44

    Facile hein ,le ridicule commentaires qui me suit . Ces lanceurs d'alerte ainsi que les Europeans inversigative collaborations et dont fait partie "le soir" font une œuvre totalement indispensable ,et pourtant risquée ,dans ce monde totalement corrompu à tous les niveaux qui nous entoure .Claude Dewamme

  • Posté par Naeije Robert, lundi 5 novembre 2018, 11:22

    Les lanceurs d'alerte masqués et leurs supporters journalistes peuvent faire oeuvre utile, mais tout autant pratiquer la diffamation et porter atteinte à la réputation de personnes mises de facto dans l'impossibilité de se défendre. C'est pour cela que les états démocratiques ont un arsenal juridique destiné à combattre les entreprises criminelles mais dans le respect des droits, y compris et surtout ceux de la défense. Une accusation anonyme n'est pas recevable. Si ce John masqué à constaté des manquements à la loi, il doit porter plainte en s'identifiant et apporter des preuves à ses accusations, plutot que de nourrir anonymement le sensationnalisme journalistique.

Plus de commentaires

Aussi en Football international

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs