Un élu N-VA invite la Belgique à octroyer l’asile à la chrétienne Asia Bibi

Le député Peter Luykx (N-VA) a lancé dimanche un appel au soutien de la Belgique à la chrétienne Asia Bibi dont le sort reste incertain au Pakistan après que son acquittement d’une condamnation à mort pour blasphème a suscité l’ire des islamistes et provoqué un recours contre cette décision.

«Tant Asia Bibi que son mari doivent être protégés. La Belgique peut leur offrir l’asile. Ce ne serait pas la première fois que le gouvernement agisse de la sorte», a indiqué dimanche Peter Luykx. Le député en appelle également à une réaction du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders afin qu’il s’inscrive dans les pas de la résolution votée en 2017 à la Chambre visant à protéger les minorités religieuses en proie à la violence de groupes extrémistes. Le temps est venu pour la Belgique de «condamner fermement la violence contre la minorité chrétienne au Pakistan», a estimé le député nationaliste.

Interrogé lundi sur La Première (RTBF), le ministre des Affaires étrangères a jugé la demande «tout à fait légitime si la famille le souhaite (elle est plutôt encline à demander l’asile dans un pays anglo-saxon, Ndlr) et si le secrétaire d’Etat Theo Francken est d’accord, on peut faire passer le message à l’avocat».

M. Reynders a rappelé que la Belgique avait accueilli récemment des familles en provenance d’Irak et de Syrie, parce qu’elles étaient persécutées en raison de leurs convictions religieuses.

Élections communales 2018
 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©AFP

    Le président Macron en visite d’Etat en Belgique: pour quoi faire?

  2. Samedi, ils étaient environ 300.000 à travers le pays, a comptabilisé le ministère de l’Intérieur. Ils ont pris d’assaut les ronds-points, les rocades, les accès aux supermarchés.

    Pourquoi le gouvernement français n’entend pas céder aux gilets jaunes

  3. Photo News

    Rallye d’Australie: Hyundai, ou la continuité… dans la défaite!

  • Les «Gilets jaunes», un Mad Max finalement écologique

    La pollution nuit à l’homme et à son environnement. C’est un axiome.

    Or la voiture pollue. Et parce qu’elle pollue, tout doit être mis en œuvre pour que ses impacts négatifs soient réduits au maximum. Dans ce contexte, l’augmentation des accises sur les carburants est classiquement présentée comme un frein au gâchis environnemental.

    Cette évidence ne peut toutefois occulter les préoccupations des « gilets jaunes ». La hausse des taxes sur le diesel...

    Lire la suite