Accueil Football international

Football Leaks: Monaco a racheté le Cercle de Bruges pour contourner le fair-play financier

Monaco n’est pas tombé amoureux du Cercle du jour au lendemain. Et sa logique était loin d’être philanthropique. Récit des événements.

Info « Le Soir » - Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Pourquoi Monaco a racheté le Cercle de Bruges le 6 mai 2017 ? Au moment du rachat, le club belge se trouvait dans une situation financière délicate. L’investissement de l’AS Monaco a donc été bien reçu. « Ce n’était pas seulement la meilleure solution sur le plan sportif mais également sur le long terme. La promotion en D1A constitue la meilleure preuve », réagit aujourd’hui le président d’honneur, Frans Schotte. Pourtant, personne n’est vraiment dupe. Si le Cercle s’est donné un second souffle, il a aussi vendu son âme au diable.

Car l’arrivée de Monaco ne répond à aucune logique philanthropique. Officiellement, le Cercle sert donc de centre de post-formation et d’aguerrissement pour les jeunes puceaux monégasques. Officieusement, une autre raison se cache derrière cette reprise, comme le révèlent les documents Football Leaks, obtenus par le magazine allemand Der Spiegel, transmis au quotidien Le Soir et autres partenaires du réseau European Investigative Collaborations (www.eic.network). Il s’agit avant tout de contourner le fair-play financier.

► Les mails de Filips Dhondt, Belge en poste à Monaco sur le rachat du Cercle par Monaco

► Quels problèmes rencontraient l’AS Monaco au niveau du fair-play financier?

► Le rôle flou de Pierre François, CEO de la Pro League

► Pourquoi il est intéressant pour les étrangers d’investir dans le foot belge

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Football international

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs