Grève bpost: des piquets de grève en place pour 24 heures dans les centres de tri

Grève bpost: des piquets de grève en place pour 24 heures dans les centres de tri

Des piquets de grève ont été installés dans les centres de tri de bpost de tout le pays mardi à 22h00, a confirmé Alain Faveaux, permanent de la CSC Transcom. L’action, en front commun syndical, durera 24 heures et sera suivie d’autres mouvements au sein de l’entreprise postale.

Les organisations de travailleurs, en front commun CGSP-CSC-SLFP, dénoncent entre autres un manque de personnel, de plus en plus de difficultés à prendre des congés, une charge de travail « insupportable » et l’externalisation de plusieurs services.« Non à la priorité donnée à l’actionnaire sur le personnel, au paiement de plus de 100 % du bénéfice aux actionnaires, aux économies incessantes sur le dos du personnel, aux licenciements secs chez Cleaning, chez Catering et à Job Mobility », stipule notamment leur tract, en allusion à différents départements de bpost.

Le mouvement de 24 heures dans les centres de tri ce mercredi sera suivi d’actions similaires dans les transports de l’entreprise (8 novembre), chez les facteurs (9 novembre), aux guichets, dans l’administration et les centrales téléphoniques (12 novembre), et enfin dans le traitement des colis (13 novembre).

« Confiance rompue »

« Du 7 au 13 novembre, nos services pourraient subir des perturbations en raison d’actions syndicales menées à certains endroits. Ces actions pourraient ainsi affecter l’enlèvement, le traitement et la distribution de vos lettres et paquets », a prévenu bpost sur son site internet.

La direction regrette ces actions «  à un moment où bpost doit montrer en tant qu’entreprise qu’elle est plus que jamais disponible pour ses clients », avait-elle réagi dans un communiqué lors de l’annonce de la grève. « Direction et syndicats partagent les mêmes défis. Des défis auxquels nous nous attaquons d’ailleurs pleinement. Ainsi, notre plan de recrutement dans les zones en pénurie de main-d’œuvre livre de premiers résultats encourageants. Je souhaite également identifier les autres points délicats avec les syndicats afin que nous puissions convenir d’un plan d’action clair. Cela ne sera possible que si nous nous retrouvons ensemble autour de la table », avait alors déclaré le CEO Koen Van Gerven.

Les syndicats estiment, eux, que « la confiance est rompue ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Une touche d’humour dans la fin de campagne de Boris Johnson
: une vidéo parodiant le film «
Love actually
» et promettant, en pancartes «
détournées
», l’aboutissement du processus du Brexit.

    Les élections législatives au Royaume-Uni, un air de deuxième référendum Brexit

  2. Même s’ils ne le disent pas ouvertement, les deux informateurs privilégient l’arc-en-ciel élargi.

    Coalition fédérale: l’arc-en-ciel élargi au CD&V est en pole position

  3. CLIMATE CONFERENCE COP25 MADRID WEDNESDAY

    COP25: les Belges proches d’un accord sur un plan climat insuffisant

La chronique
  • Requiem pour M.

    Une femme blonde habillée de noir avec un collier de perles, embrasse le visage d’une jeune femme aux cheveux très courts, façon punk, allongée dans son cercueil. L’image est incroyable. Insoutenable pour certains, troublante pour d’autres. Très belle en fait, et forte, si forte. Cette photo, parue avec bien d’autres dans le New York Times en fin de semaine dernière est celle de Marieke Vervoort, athlète paralympique belge et multimédaillée. C’est Marieke qui est dans ce cercueil de bois, et c’est sa maman Odette qui l’embrasse, alors qu’elle vient juste de mourir. A sa demande. Par euthanasie.

    Cette photo d’une intimité absolue, les parents de Marieke l’ont découverte en même temps que les lecteurs du New York Times sur le site du journal, le jour de la publication d’un très long article qui raconte la mort désirée de l’athlète paraplégique, mais aussi des mois qui ont précédé cette fin de vie vécue comme une libération. Le dimanche, le journal américain a publié le récit complet dans un...

    Lire la suite

  • Le Green Deal européen: la politique, la vraie

    Il faut lire le « Green Deal » dans lequel la Commission propose de faire de l’Europe un continent « zéro carbone » en 2050. La Commission y fixe un nouvel objectif 2030 pour la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, identifie les secteurs dans lesquels elle veut agir. Elle annonce cinquante mesures, promet de déposer toutes ses propositions législatives dans les deux années à venir…

    ...

    Lire la suite