Accueil Belgique

Attentats de Paris: Ali Oulkadi était un proche des frères Abdeslam

Le journal L’Avenir a pu consulter les procès verbaux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Ali Oulkadi, actuellement sous mandat d’arrêt dans le cadre de l’enquête relative aux attentats perpétrés à Paris le 13 novembre, entretenait des contacts étroits avec les frères Abdeslam, révèle L’Avenir jeudi sur base de procès verbaux qu’il a pu consulter. Ali Oulkadi avait conduit Salah Abdeslam, seul auteur présumé des attaques toujours en fuite, de Laeken à Schaerbeek au lendemain des faits qui avaient fait 130 victimes.

Ali Oulkadi prétend qu’il ignorait le 14 novembre être sur le point d’embarquer Salah Abdeslam dans son véhicule. Une version battue en brèche par les PV consultés par L’Avenir. Ceux-ci font état de 56 contacts téléphoniques entre lui et Salah Abdeslam pendant la période allant du 19 août au 2 octobre. De plus, alors que Salah Abdeslam contacte Hamza Attou pour l’exfiltrer, ce dernier appelle M. Oulkadi quelques instants plus tard, selon les données de téléphonie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs