Accueil Monde États-Unis

Midterms: record de femmes élues à la Chambre

Les démocrates qui comptent un important nombre de femmes élues reprennent le Congrès aux Républicains mais échouent au Sénat.

Temps de lecture: 2 min

Le premier enseignement de ces élections est que les démocrates s’emparent de la Chambre des représentants, tandis que les républicains gardent le Sénat, avec de chaque côté des batailles locales haletantes.

Le second est que le nombre de femmes qui siégeront à la Chambre des représentants et au Sénat est plus élevé que jamais.

USA-ELECTION-CONGRES-politique-partis-élections

95 élues à la Chambre, 12 au Sénat et 8 gouverneures

À l’heure actuelle, 84 femmes siègent au sein à la Chambre et ce chiffre devrait être largement dépassé pour ce scrutin. Au total, plus de 230 femmes se sont portées candidates pour les élections à la Chambre.

Selon les projections actuelles, 96 femmes devraient désormais faire partie de la Chambre des représentants : 65 femmes déjà en place et 31 nouvelles élues.

Au Sénat, 12 femmes devraient remporter des sièges Sénat (en fait 23 au total vu que tous les sièges n’était pas à pouvoir). Le record étant de 27.

Au poste de gouverneur, ce sont cette fois 8 femmes qui devraient remporter la course : 5 déjà en poste et 3 nouvelles élues.

► Les nouveaux visages du Congrès américain

Issues de minorités

Jamais autant de femmes, ni de femmes issues de minorités, n’ont été élues, surtout du côté démocrate où la colère anti-Trump s’est cristallisée dans un nouveau souffle politique.

Deux candidates démocrates, Sharice Davids dans le Kansas et Deb Haaland au Nouveau-Mexique, sont ainsi devenues mardi les premières femmes amérindiennes jamais élues à la Chambre des représentants.

Ilhan Omar et Rashida Tlaib, respectivement du Minnesota et du Michigan, sont, elles, les deux premières femmes de confession musulmane élues au sein de cette instance politique.

Le Massachusetts envoie pour sa part au Congrès la démocrate Ayanna Pressley, qui devient la première représentante afro-américaine de l’État envoyée à Washington.

Quant à Alexandria Ocasio-Cortez (New York), membre de l’aile gauche du parti démocrate, est, elle, dorénavant, à 29 ans, la benjamine de la Chambre des représentants.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Voet Ch., mercredi 7 novembre 2018, 15:38

    dommage pour le sénat mais, un très grand nombre d'américains n'ont toujours pas compris le danger " trump " dommage mais ils vont payer cela au grand comptant

Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une