Midterms: «Un grand jour pour la démocratie si…» (revue de presse)

© Photo News
© Photo News

Les démocrates américains ont remporté une victoire mardi aux élections législatives de mi-mandat, gagnant la Chambre des représentants mais perdant du terrain au Sénat.

Voici les premiers éditos des journaux outre-atlantiques.

« A great day »

« Un grand jour pour la démocratie » écrit le Washington Post qui se montre très enthousiaste. «  Le retour des démocrates à la Chambre est bien plus que la victoire d’un parti, c’est un signe que la démocratie se porte bien », explique le quotidien américain.

« Ce mardi est un grand jour pour les démocrates mais peut-être aussi pour les Républicains », conclut l’édito du Washington Post, « si les Républicains se rendent comptent des accords diaboliques qu’ils ont passé avec Donald Trump et qu’ils mettent en avant les meilleurs anges de leur parti, alors ce sera un grand jour pour l’Amérique toute entière ».

Même son de cloche pour le Chicago Sun-Times, il faut célébrer ce jour d’élection dans la mesure où les électeurs n’ont pas écouté le discours de Trump sur sa politique migratoire mais « la lutte n’est pas finie. Elle ne le sera jamais », avertit le journal.

« Un contrôle sur Trump ? Bonne chance ! »

The Wall Street Jounal se montre plus sceptique. L’arrivée des démocrates en tête du Congrès ne va en rien freiner les ardeurs de Donald Trump selon le journal économique.

« Quelqu’un pense-t-il qu’une enquête de destitution va rendre Donald Trump moins combatif ? Donald Trump va-t-il accepter les conditions des démocrates sans broncher ? » (…) Au contraire, pense le journal, Donald Trump va s’ériger comme le dernier homme à s’interposer entre un Congrès aux mains des démocrates et leur volonté d’une main mise totale du pouvoir.

« Le véritable enjeu de ce mardi, c’est de savoir quel parti contrôlera les leviers politiques au Congrès, et donc si M. Trump sera tiré vers la droite ou la gauche, vers une autre réduction ou augmentation des impôts, vers des candidats plus conservateurs ou démocrates concernant la justice », explique l’édito.

► Trump s’autocongratule sur Twitter : «Un énorme succès»

The Seattle Times salue un nouveau départ pour le Congrès avec le pouvoir revenant aux démocrates. « La majorité des Américains veulent que le gouvernement fonctionne mieux, un meilleur accès aux soins de santés, un système d’immigration raisonnable et qui fonctionne bien. Le Congrès doit exercer sa fonction de surveillance notamment vis-à-vis d’un président qui comment des erreurs. Les démocrates ne sont pas là que pour empêcher Trump ils veulent du concret pour les aider dans leur quotidien ».

« Une vague bleue pas à la hauteur des attentes »

Le New York Post tempère la victoire des démocrates. «  La vague bleue n’a pas été à la hauteur des attentes : les démocrates n’ont obtenu à la Chambre que les 35 sièges attendus. Ils ont gagné des postes de gouverneurs, mais pas dans les « swings states » comme l’Ohio, le New Hampshire ou la Floride. Et ils ont perdu du terrain au Sénat », analyse le journal.

« Ce mardi n’a apporté aucun message clair. La politique américaine restera tout aussi déroutante jusqu’à la présidentielle de 2020 et même au-delà », conclut le journal.

►Les nouveaux visages du Congrès américain

« La foi en l’humanité »

Quant au Denver Post, journal de l’État du Colorado, il souligne la victoire de Jared Polis, candidat ouvertement homosexuel qui va pouvoir se battre pour donner des droits fondamentaux aux couples de même sexe.

« Nous sommes passés d’un État où nos élus avaient du mal à accorder les mêmes droits aux couples homosexuels à un État où un homosexuel se présentait comme gouverneur. La foi en l’humanité devrait être temporairement rétablie », explique le journal.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le service d’aide aux victimes, gratuit, est accessible aux jurés d’assises, qui y sont orientés à leur demande.

    Assassinat de Valentin: «la perte de l’innocence» face à l’horreur

  2. 494162 (2)

    Svetlana Aleksievitch, autrice de «Tchernobyl»: «La série a le mérite d’avoir réveillé la conscience environnementale»

  3. Mark Hofmann en 1984.

    Simon Worrall: «Mark Hofmann était un génie des fake news»

Chroniques
  • Communisme et fascisme, même combat, même bilan?

    Que les mouvements de gauche extrême (Mélenchon, Podemos, PTB…) inquiètent certains, c’est logique : leurs programmes proposent une taxation des plus hauts revenus, la sortie des traités internationaux, bref, un virage à gauche toute d’une politique dans les pays européens qui, même avec des gouvernements socialistes, est majoritairement libérale depuis très longtemps. Une politique qui a lentement mais sûrement mis à mal les services publics, renforcé les grandes fortunes, favorisé les entreprises multinationales et creusé les disparités de revenus, en érodant sans cesse la classe moyenne. Que ces programmes soient partiellement irréalistes, c’est une vérité qui frappe l’ensemble des programmes de campagne ; mais nul ne peut nier qu’ils mettent le doigt sur des injustices réelles (l’absence de taxation sérieuse des multinationales, les disparités sociales, la précarisation des plus faibles…).

    Le cordon sanitaire

    Il n’empêche, nombreux sont celles et ceux qui appellent à un boycott de ces partis...

    Lire la suite

  • Tension dans le Golfe: mais qui met donc de l’huile sur le feu?

    D’inquiétants incidents se multiplient dans le Golfe. Après des attaques contre trois pétroliers il y a un mois, ce jeudi c’est un méthanier japonais et un pétrolier norvégien qui ont subi d’importants dommages après avoir été les cibles d’attaques non revendiquées. Cette tension exacerbée est aussi à l’origine d’une flambée des prix de l’or noir…

    Mais qui a attaqué ces navires marchands ? En mai comme cette semaine, les Etats-Unis et notamment un certain Donald Trump ont promptement pointé un...

    Lire la suite