Accueil Économie

Un parcours fulgurant

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 1 min

Sébastien de Halleux est l’un des plus beaux exemples de réussite belge dans la Silicon Valley. Son parcours éclair débute dès la sortie de l’université lorsqu’il lance avec quelques amis une start-up spécialisée dans les jeux pour GSM, à une époque (2003) où on ne parlait pas encore de smartphones.

Sa société, Glu mobile, entre en Bourse quelques années plus tard avec une valorisation de 337 millions de dollars. Il réinvestit ses gains dans une nouvelle start-up qui développe des jeux sur Facebook, Playfish. Bingo. Deux ans après sa fondation, elle compte 250 collaborateurs, une dizaine de jeux (Pet Society…) et 60 millions d’utilisateurs. Il la revend en 2009, avec ses trois associés à Electronic Arts pour 400 millions de dollars.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs