Le tennis belge s’offre une vraie révolution: la réforme de son système de classements

Edition numérique des abonnés

Le 18 octobre, l’Association Francophone de Tennis (AFT) présentait la réforme de son système de classements qui ne concerne pas uniquement les tennismen francophones, mais bien tous les joueurs du pays, soit 235.000 affiliés (85.000 à l’AFT et 150.000 à Tennis Vlaanderen) ! «Plus qu’une réforme, c’est une vraie révolution pour le tennis belge », annonce André Stein, président de la Fédération belge. « Il faut savoir qu’avant cette réforme, il y avait un système de classements en Flandre et un système de classements du côté francophone qui variait même selon les quatre régions ! Cela fait cinq ans qu’un groupe de travail planche sur l’évolution de ces classements et, depuis deux ans, Tennis Vlaanderen a emboîté le pas pour une uniformisation de ces classements chez les jeunes et les adultes dans tout le pays, c’est une vraie prouesse ! »

L’AFT a publié pour chacun de ses affiliés le dernier classement version ancienne formule. Le 5 novembre, chaque compétiteur recevra son nouveau classement de référence qui aura été adapté à la nouvelle réforme : le chamboulement sera donc rapide et uniforme !

Qu’est-ce qui va changer ? Le nouveau système de classements se veut positif, c’est-à-dire qu’il ne fera plus « perdre de points » et qu’il valorisera surtout le niveau atteint en tournois et la participation, tout en gardant les bonus de victoires. Il sera aussi pondéré au sein d’une même catégorie, partant des U9, U11, U13 et des adultes. Fini de mélanger les classements entre jeunes et adultes ! Le but principal de cette réforme, outre l’uniformisation, c’est de favoriser l’accès à la compétition et le plaisir de jouer sans plus calculer ou craindre de perdre des points et de voir péricliter son classement.

►Toutes les informations sur la réforme à retrouver ici.

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. En l’absence d’une autorité belge de la protection des données, le pays est à la traine pour traiter les plaintes.

    RGPD: l’autorité belge de protection des données a du mal à tenir le rythme

  2. Dominic Raab s’est livré à une charge très violente contre Theresa May.

    Brexit: Dominic Raab, l’avocat du «no deal», sort de son ambiguïté en démissionnant

  3. Avec cette nouvelle pompe, le client pose son gobelet sur la buse et il se remplit par le bas. Lorsqu’il est plein, une capsule se repositionne et obstrue l’ouverture. © D.R.

    Une pompe à bière révolutionnaire pour la remplir par le fond du verre

Chroniques
  • Centenaire de l’armistice: un monde sans mémoire

    Avec la Toussaint, la fête des morts et les commémorations de la fin de la Première Guerre mondiale, nous sortons d’une intense période mémorielle, qui a retenu l’attention de tous les médias. Mais cette accumulation de rites, d’images et de discours ne doit pas occulter le fait que nous entrons dans un monde sans mémoire.

    Comme Péguy l’a montré, la mémoire n’est pas l’histoire : c’en est même le contraire. La mémoire est un lien vivant, concret, presque charnel, avec un passé qui reste vivant, qui nous concerne et nous touche. Elle nous rattache à l’expérience des générations antérieures par une chaîne de témoignages, de gestes, de rituels dont nous avons été partie prenante, qui ont imprimé en nous des images, même vagues, chargées de sens et d’affects. L’histoire au contraire est une science, un regard neutre et objectif, un retour sur un passé avec lequel les...

    Lire la suite

  • Brexit: il ne faudra pas s’étonner

    Donc, on y serait… L’accord sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne a été conclu entre les deux parties et avalisé ce mercredi par le gouvernement britannique.

    Ce moment constitue l’étape la plus déterminante du processus depuis que la Première ministre Theresa May a formellement notifié à l’Union, le 29 mars 2017, la décision de la quitter. Mais il serait hasardeux de prédire que l’essentiel est fait. On le dira lorsque l’accord aura été adopté par le Parlement britannique : forcer...

    Lire la suite