Samsung dévoile un écran de smartphone pliable (photos)

Samsung a dévoilé mercredi un écran de smartphone pliable lors de sa conférence des développeurs à San Francisco (Etats-Unis). Celui-ci ne sera cependant pas encore commercialisé sur un modèle dans l’immédiat. Le géant sud-coréen de l’électronique a également présenté plusieurs développements pour Bixby, son assistant virtuel et vocal, qui comprend désormais le français.

D’après Samsung, il sera bientôt possible de replier son smartphone pour le déplier avant utilisation. Avec cet ’Infinity Flex Display’, l’entreprise affirme «concilier les opposés», à savoir un smartphone compact que l’on peut déplier pour agrandir l’écran.

Edition numérique des abonnés

Edition numérique des abonnés

Edition numérique des abonnés

Samsung a par ailleurs profité de sa conférence des développeurs pour dévoiler plusieurs services liés à Bixby, qui seront proposés en cinq langues : anglais britannique, français, allemand, italien et espagnol. Dévoilé en avril 2017, cet assistant virtuel et vocal, intégré notamment aux derniers smartphones de la marque, ne parlait jusqu’à présent qu’anglais, coréen et mandarin. Il faudra cependant encore attendre début 2019 pour que les logiciels des produits compatibles soient progressivement adaptés et mis à jour.

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Enfant du pays ardennais, Maxime Collard connaît la qualité des produits du terroir, qu’il transcende avec inventivité.

    Guide Michelin: un seul trois étoiles en Belgique, est-ce grave?

  2. FeluyPolice (2)

    Les gilets jaunes: «Nous sommes apolitiques et nous le resterons»

  3. Emmanuel Macron et Charles Michel lors d’un point presse ce lundi 19 novembre.

    Gilets jaunes: pourquoi Macron refuse de répondre aux journalistes (vidéo)

  • France-Belgique: cultiver ce qui nous unit

    C’est une visite pratiquement inédite qu’Emmanuel Macron entame ce lundi en Belgique. Inédite, parce que jamais depuis 1971 un président français n’avait fait une visite d’Etat au Royaume. Et encore, le protocole français considère-t-il la visite qu’avait alors effectuée le président Pompidou auprès du roi Baudouin comme une « simple » visite officielle.

    Au soir de l’élection d’Emmanuel Macron, le 7 mai 2017, le roi Philippe fut tout simplement le premier à proposer une visite d’Etat au...

    Lire la suite