Les buts de la Ligue des champions en vidéo

Les buts de la Ligue des champions en vidéo

Tout a changé en fin de match : Lyon, qui se rêvait déjà en 8es de finale de Ligue des champions, a concédé le nul dans les dernières secondes contre Hoffenheim (2-2) mercredi, alors que la Juventus a craqué à domicile face à Manchester United (2-1). Le grand gagnant de cette soirée de C1 est Manchester City, pratiquement qualifié pour les 8es après sa large victoire contre le Shakhtar Donetsk 6 à 0. Belle performance aussi pour le Real de Madrid avecThibaut Courtois titulaire, une première cette saison en Ligue des champions.

Groupe E

Benfica (Por) – Ajax Amsterdam (P-B) 1-1

Les Néerlandais pouvaient faire un grand pas vers la qualification pour les 8es ce mercredi soir, mais c’était sans compter sur le Benfica. Jonas a ouvert le score pour les Portugais à la demi-heure de jeu. Les Ajacides sont cependant parvenus à réagir et à égaliser via Tadic (59e). La rencontre s’est soldée sur un partage.

Bayern Munich (All) – AEK Athènes (Gre) 2-0

Contre l’AEK Athènes, le Bayern Munich s’en est remis à son avant-centre Robert Lewandowski, auteur d’un doublé (31e sur penalty, et 71e) pour s’emparer de la première place du groupe E.

Groupe F

Manchester City (Ang) – Shakhtar Donetsk (Ukr) 6-0

6 buts à 0, dont un triplé de Gabriel Jesus : le Manchester City de Pep Guardiola n’a pas fait de détail contre le Shakhtar Donetsk et file tout droit vers les 8es de finale, sauf incroyable retournement de situation dans cette poule F.

Olympique Lyonnais (Fra) – Hoffenheim (All) 2-2

Lyon a bêtement craqué en fin de partie contre Hoffenheim (2-2), après avoir mené 2-0 à domicile. Les Lyonnais restent en ballotage favorable, mais ont une nouvelle fois raté le coche, alors qu’ils pouvaient faire un grand pas vers les 8es. L’OL n’a plus atteint ce stade de la compétition depuis la saison 2011-2012 et une humiliante défaite contre l’APOEL Nicosie.

Groupe G

CSKA Moscou (Rus) – AS Roma (Ita) 1-2

Après une victoire au match aller (3-0), les Romains espéraient réitérer cette performance en déplacement. Si Manolas a ouvert le score très rapidement dans la rencontre (4e), Sigurdsson a surpris le portier de l’AS Roma peu après la pause (51e). Pellegrini a finalement redonné l’avantage aux Italiens (59e) qui s’imposent 1-2.

Viktoria Plzen (Tch) – Real Madrid (Esp) 0-5

Le Real Madrid, triple tenant du titre, a écrasé la modeste équipe tchèque du Viktoria Plzen 5-0, dans une partie marquée par un doublé de Benzema. « KB9 » a ainsi dépassé la barre des 200 buts sous le maillot du club espagnol, devenant le 7e joueur à franchir ce cap pour les Merengue, a relevé le statisticien Opta.

Groupe H

Juventus (Ita) – Manchester United (Ang) 1-2

Manchester United, pourtant complètement dominé, a arraché la victoire en fin de match sur la pelouse de la Juventus Turin (2-1). Malgré l’ouverture du score de Cristiano Ronaldo, United s’est imposé grâce à un coup franc de Mata (86e) et un but contre son camp de la Juve (90e).

Valence (Esp) – Young Boys Berne (Sui) 3-1

Plus tôt dans la soirée, Valence, sans Batshuayi laissé sur le banc toute la rencontre, s’est imposé 3-1 face aux Young Boys de Berne. Les Espagnols ont ainsi signé leur première victoire dans cette compétition. Mina a inscrit un doublé (13e, 42e) et Soler a alourdi le score pour les locaux à la 55e. Entre-temps, Assalé avait marqué pour les Suisses à la demi-heure de jeu.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. GMED:bc111bcb-3902-4525-97b8-123c4eef9450

    Brexit: les citoyens belges au Royaume-Uni dans le flou sur leurs droits

  2. Image=d-20190121-3QUFAF_high[1]

    Comment contrer le populisme sans le renforcer?

  3. Les révélations qui se succèdent rendent Donald Trump de plus en plus nerveux...

    Etats-Unis: Donald Trump rattrapé par ses liaisons dangereuses avec la Deutsche Bank

Chroniques
  • Comment contrer le populisme sans le renforcer?

    A l’approche des élections européennes, les grands médias s’interrogent sur l’attitude à adopter face à la poussée populiste, qui menace de saper le fonctionnement de l’Union. Ils affrontent ainsi une question redoutable, et paradoxale : comment contrer le populisme sans contribuer à le renforcer ?

    Il y a belle lurette, en effet, que les médias de qualité ont pris fait et cause contre le populisme, avec un succès tout relatif. On ne compte plus les articles, les éditos et les dossiers qui dénoncent le danger populiste et ses conséquences. En règle générale, le propos suit deux lignes simultanées : démonter la propagande populiste en lui opposant des faits, des statistiques, des contraintes qu’elle ignore superbement ; et dérouler les conséquences du populisme, montrer quelle société invivable il nous prépare, dont les années 30 nous ont donné plus qu’une idée. Leçon de vérité et leçon de morale : des faits face à des délires, des valeurs face à la tentation du Mal.

    Cette réaction est nécessaire, mais est-elle efficace...

    Lire la suite

  • Une élue MR prive la Wallonie de majorité: dérisoire et pourtant irresponsable

    Patricia Potigny, vous connaissez ? Ce n’est pas faire injure à l’élue carolo d’affirmer ici qu’elle n’a guère marqué les esprits depuis qu’elle siège au parlement de Wallonie. En 2015, elle y a remplacé Véronique Cornet, qui a laissé un vide immense, elle.

    Depuis lors, la suppléante s’est contentée durant trois ans de jouer les bons petits soldats du libéralisme wallon. Pas un mot de travers, pas un coup de gueule. Rien. Rien qu’on sache en tout cas. Jean-Paul Wahl lui-même, le chef de groupe...

    Lire la suite